Centres de recherche : Baddari souligne l’importance de développer des produits innovants

06/09/2023 mis à jour: 04:33
2610
Photo : D. R.

L’importance du développement des produits innovants au niveau des centres de recherches dans l'objectif de créer une plus-value économique a été évoquée, hier à Alger, par le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari.

Ce dernier a effectué une visite au Centre de recherche en technologies industrielles (CRTI) à Chéraga (Alger), où il a inspecté six produits innovants développés par les chercheurs du centre. Lors de son intervention, Baddari a indiqué que ces produits «permettent de se rapprocher des secteurs de l'Industrie, des Mines et de l'Agriculture», tablant sur la transformation de cette technologie en un produit industrialisable et commercialisable.

Le ministre s'est félicité des résultats réalisés en matière de recherche scientifique, à même de contribuer au développement de l'économie nationale, relevant l'importance de fixer «des délais pour la remise des premiers prototypes de ces projets tout en trouvant des partenaires industriels et commerciaux afin de concrétiser cette technologie sur le terrain en tant que valeur économique».

A cette occasion, le premier responsable du secteur l’enseignement supérieur a inspecté quelques prototypes réalisés par les chercheurs du CTRI, notamment le premier prototype de la voiture électrique multi-usages, amie de l'environnement, prête à être utilisée en milieux clos à l'image des aéroports, des hôpitaux et des usines.

Le ministre  a également inspecté une épierreuse destinée à la mise en valeur des terres agricoles, un prototype développé en collaboration avec un partenaire industriel. Par la même occasion, un prototype d'un drone équipé a été exposé, réalisé à la demande de la Direction générale de la Protection civile (DGPC), utilisé en cas de catastrophes, en plus d'autres prototypes d'appareils destinés à la fabrication additive.

En avril dernier, le ministre avait donné le coup d'envoi du projet de fabrication de la première voiture électrique «made in Algeria» par des experts du CRTI. Il avait fait savoir que la date de lancement du prototype finalisé de cette voiture sera fixée dans «les plus brefs délais», mettant en avant le rôle du centre qui consiste à «proposer un prototype fini aux entreprises de réalisation et les accompagner dans l'opération de fabrication de la première voiture électrique 100% algérienne»

Copyright 2024 . All Rights Reserved.