Célébration du 19 mars à Tizi Ouzou : Hommages et évocations

21/03/2024 mis à jour: 06:03
2506
Un recueillement a eu lieu devant la statue de Krim Belkacem, à Tadmait, en présence du wali, du P/APW et de la fille du signataire des Accords d’Evian - Photo : D. R.

La fête de la Victoire a été célébrée dans plusieurs communes de la wilaya de Tizi Ouzou.

Plusieurs communes de la wilaya de Tizi Ouzou étaient au rendez-vous, mardi, avec la célébration du 62e  anniversaire de la fête de la Victoire, coïncidant le 19 mars. Le musée régional du Moudjahid, sis à M’douha, au chef-lieu de wilaya, a abrité les festivités officielles. Des expositions, projections et autres évocations étaient au programme des activités commémoratives auxquelles ont pris part de nombreux visiteurs.

Par ailleurs et après la traditionnelle cérémonie de recueillement, levée des couleurs, lecture de la Fatiha et pose d’une gerbe de fleurs au cimetière des martyrs de la Révolution, la délégation officielle, à sa tête le wali de Tizi Ouzou, Djillali Doumi, et en présence des organisations de la famille des révolutionnaires, a rendu hommage et honoré trois moudjahidine, en l’occurrence Mohamed Abdo, Si Mhand Salah Mohamed et Mohamed Zahzouh.

Un autre recueillement de la délégation officielle a, par la suite, eu lieu dans la localité de Tadmait, plus exactement à l’entrée de la ville devant la statue  érigée à l’effigie du martyr, le colonel de l’ALN, Krim Belkacem. La famille de cette illustre révolutionnaire, notamment sa fille Kaouthar, a  assisté à l’hommage.

Lors d’une prise de parole, la fille du signataire des Accords d’Evian a notamment rappelé l’attachement de son père aux principes de paix et de liberté. Le programme des festivités officielles dans la commune du chef-lieu de wilaya s’est poursuivi avec la réouverture de la salle de soins au village Tassadort. Cette structure a, pour rappel, bénéficié de travaux de réhabilitation.

Par ailleurs, et toujours à l’occasion de la célébration de la fête de la Victoire, des festivités commémoratives ont aussi été initiées par d’autres organismes publics, comme  l’Office des établissements de jeune (ODEJ). Au niveau des localités, des hommages et recueillements ont aussi été observés.

C’est le cas, notamment, à Azazga, Mekla ou encore à Ait Yahia Moussa. Dans cette même localité, plus particulièrement au village Iallalen ayant enfanté l’un des six chefs historiques de la Révolution algérienne, Krim Belkacem, s’est distinguée au rythme d’activités commémoratives s’étant étalées sur plusieurs jours, avec s expositions et évocations.

La direction de la culture et des arts de la wilaya de Tizi Ouzou a aussi marqué l’événement, en ouvrant ses espaces aux expositions relatives à la période coloniale et à la Guerre de Libération nationale.

Ainsi, la maison de la culture Mouloud Mammeri, la bibliothèque principale de lecture publique, ou encore les  bibliothèques de Tigzirt, Tizi Ghennif, Djemaâ Saharidj, entre autres, ont marqué l’anniversaire de la fête de la Victoire.


 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.