Bouira : Sensibilisation au risque d’intoxication au Co

05/12/2023 mis à jour: 13:26
1625
En décembre 2022, 16 élèves et leur enseignant ont été sauvés par la PC après avoir été intoxiqués par du CO2

Les éléments de la Protection civile (PC) de la wilaya de Bouira ont multiplié les campagnes de sensibilisation contre les risques d’asphyxie au monoxyde de carbone. Ces campagnes ont ciblé jusqu’ici les mosquées, les écoles, les établissements de la formation professionnelle, les lieux publics, dans plusieurs communes de la wilaya. 

«Nous avons tenu une réunion avec nos partenaires, à savoir Sonelgaz, les services de sécurité, la direction travaux publics, du logement, l’éducation, entre autres,  pour tracer un programme de sensibilisation qui s’étalera sur toute la période hivernale», dira le lieutenant Youcef Abdat, chargé de la communication au niveau de la direction de la PC de Bouira. Avec l’arrivée du froid, il est important de prendre des précautions simples mais qui peuvent sauver des vies, comme vérifier les installations de gaz et s’assurer de la bonne ventilation des habitations avant d’allumer le chauffage. 

Il convient de noter que le monoxyde de carbone est un gaz incolore et inodore, ce qui rend sa détection extrêmement difficile et cause la mort de dizaines de personnes chaque année. 

La Protection civile appelle chacun à redoubler de prudence et à prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter tout accident lié à une intoxication au monoxyde de carbone. 

Selon un bilan provisoire de la semaine dernière, une dizaine de cas d’asphyxie par inhalation du monoxyde de carbone ont été recensés à travers le territoire de la wilaya. Fort heureusement, aucune perte humaine n’a été signalée jusqu’à présent. 

La semaine dernière aussi, l’explosion d’une bonbonne de gaz butane a blessé deux personnes à Ahnif, une commune de l’est de Bouira. Au cours de l’hiver 2022-2023, le bilan enregistré s’élève à 71 cas d’intoxication au CO2 dont deux décès. 

En une seule journée de décembre 2022, un total de 16 élèves et leur professeur d’une école de Sour El Ghozlane, au sud de Bouira, ont été sauvés après avoir été intoxiqués par du CO2.Par ailleurs, l’opération lancée depuis le mois d’avril de l’année en cours par la Direction de distribution de Bouira (DDB), visant l’installation gratuite de détecteurs de monoxyde de carbone se poursuit encore. Selon la chargée de communication de la DDB, 28 556 unités ont été placées, même dans les habitations non encore raccordées au réseau de gaz naturel. 

«Nous avons aussi mis en place un plan comprenant des actions de porte-à-porte afin de prodiguer les explications nécessaires et l’obligation d’être vigilant et conscient des risques liées à la mauvaise utilisation du gaz naturel et les dangers du monoxyde de carbone», dira notre interlocutrice. 

En outre, le numéro vert 3303 est mis à la disposition des clients afin de demander et bénéficier gratuitement d’une vérification des installations intérieures de gaz. 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.