Béchar : La grande transhumance du bétail

14/04/2022 mis à jour: 20:17
1401

Aussi paradoxale que cela puisse paraître, plusieurs dizaines de camions des éleveurs des régions agropastorales de Djelfa, d’El Bayadh et de Naâma, se dirigent ces derniers jours vers le grand sud en transitant par Béchar. 

Après une brève halte à Hammaguir (Abadla) leur destination préférée reste la localité de Tabelbala distante de 400 km du chef-lieu de wilaya à la recherche de couverts végétaux. 

Les régions agropastorales réputées traditionnellement par leur pastoralisme connaissent aujourd’hui une rude et persistante sécheresse qui a poussé ces éleveurs à parcourir des centaines de kilomètres vers le sud pour éviter de voir leur cheptel décimé. 

Les zones steppiques qui produisaient jadis une végétation luxuriante n’offrent plus aujourd’hui à ces éleveurs la sécurité alimentaire à leurs bêtes conjuguée à la cherté des aliments de bétail ou encore, affirment-ils, à l’inaccessibilité des quotas de son par les organismes publics. 

Tout cela, en effet, complique davantage la situation des éleveurs désemparés.

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer