Béchar : Des zones rurales à l’abandon

28/09/2023 mis à jour: 08:16
1349

Nif Rhaa, Toumiat et Hassi, 20 des hameaux situés sur une aire géographique couvrant une superficie d’une quarantaine de kilomètres au nord de Béchar semblent tomber dans l’abandon, malgré les efforts financiers de l’Etat pour les faire sortir de l’oubli dans le cadre de la politique de soutien aux zones d’ombre. 

En témoigne le récit des parents d’élèves de Ouakda, une agglomération agricole située à 5km au nord du chef-lieu de wilaya et qui accueille les élèves du primaire et du secondaire de ces bourgs dépourvus de tout. Selon ces mêmes parents d’élèves rencontrés, un seul autocar est affecté pour le transport scolaire mais bondé de plus d’une centaine d’écoliers des deux cycles et voyageant dans de pénibles conditions. Ils réclament pour les enfants l’affectation d’un deuxième autocar pour mettre fin à la surcharge. 

En plus à Ouakda où ils sont scolarisés, ces écoliers fréquentent des classes surchargées jusqu’à 50 élèves par classe pour les deux premiers paliers de l’enseignement. Mais le plus grave, signale-t-on, les élèves sont confrontés à l’absence de cantine scolaire et sont mis dans l’obligation de jeûner de 7h à 16h. 

«Dans ces conditions, comment voulez-vous que ces petits enfants puissent se concentrer aux cours dispensés après un jeûne forcé de plus de 16 heures sans manger?» s’indignent-ils.                     

Copyright 2024 . All Rights Reserved.