Béchar : A quand la réhabilitation par la commune des espaces abandonnés ?

23/01/2023 mis à jour: 14:44
1276

Un espace de repos pour familles de plusieurs hectares appelé Wiaâm El Madani longeant la route Béchar-Béchar Djédid (5 km) se trouve dans un état de délabrement et complètement abandonnée. Cet espace a été initié et construit au début des années 2000 sous l’ère du défunt wali Hadj Mohamed Touhami et aurait coûté, selon nos informations, des sommes colossales afin de permettre d’y remédier au manque criant des lieux de repos qui sont toujours insuffisants dans la commune de Béchar en pleine expansion urbaine.

Sa gestion a été confiée au début à la commune, mais on ignore cependant pourquoi les élus municipaux se sont départis de leur mission essentielle consistant à entretenir ce lieu de détente et de repos et qui malheureusement offre aujourd’hui un spectacle désolant : murs lézardés, édifices servant de cafés et autres lieux d’accueil dégradés rongés par l’usure, sièges en béton envahis par les vents de sable. Pourtant, la commune de Béchar, qui se plaint constamment des déficits budgétaires chroniques, est l’occasion pour elle de réhabiliter l’endroit susceptible de renflouer ses caisses grâce à des locations. La place Wiaâm El Madani est située sur un carrefour de grande circulation qui attire l’attention des passagers piétons ou en voiture et qui s’interrogent à juste titre sur l’absence d’initiative des élus locaux quant à sa réhabilitation pour accueillir des familles emmurées chez elles à longueur d’année. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.