Augmentation de la production, investissements étrangers et export : Les missions dévolues au nouveau PDG de Sonatrach

04/10/2023 mis à jour: 04:56
4187
Photo : D. R.

Le ministre a insisté sur les principales missions confiées par les pouvoirs publics à Sonatrach, expliquant qu’il s’agissait notamment d’«augmenter la production nationale».

Le nouveau PDG de Sonatrach, Rachid Hachichi, installé dans ses fonctions à la tête du groupe, est investi notamment de la mission de redresser la barre de la production nationale d’hydrocarbures, de renforcer l’attractivité du domaine minier national et de relancer les investissements étrangers, dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, mais aussi de consolider la place de l’Algérie sur les marchés extérieurs, notamment en matière de gaz, au vu d’un contexte international propice.

Il s’agit ainsi de développer l’exploration afin d’augmenter le niveau de la production d’hydrocarbures, renouveler les réserves, développer la pétrochimie pour la satisfaction des besoins nationaux et augmenter les exportations en vue de tenir les engagements internationaux du pays.

«Le changement opéré à la tête de Sonatrach vient insuffler un nouvel élan au groupe, eu égard aux défis de l’heure», a en substance déclaré le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, lors de la cérémonie d’installation du nouveau PDG, qui s’est déroulée au siège de la direction générale de Sonatrach, en présence de cadres du ministère de l’Energie et des Mines et de la compagnie.

Le ministre a insisté sur les principales missions confiées par les pouvoirs publics à Sonatrach, expliquant qu’il s’agissait d’«augmenter la production nationale, créer des postes d’emploi, réaliser de nouvelles découvertes, développer les gisements et le raffinage et renforcer les capacités de l’Algérie en matière d’exportation, en comptant sur les compétences algériennes et les jeunes, l’objectif étant de consolider l’économie nationale et participer à la transition énergétique de notre pays».

M. Arkab a salué, en outre, les compétences de M. Hachichi, ayant déjà occupé le poste de PDG en 2019, et son «riche» parcours au sein de Sonatrach, le félicitant pour la confiance placée en lui par le président de la République.

Lors de la passation de consigne avec son prédécesseur- – Toufik Hakkar, limogé par le président de la République – Rachid Hachichi s’est engagé pour sa part «à œuvrer pour la concrétisation des objectifs du groupe dans ses différentes activités, à l’instar de l’exploration des hydrocarbures pour remplacer les quantités consommées, renouveler le stock et garantir la pérennité de la société».

Le nouveau PDG a également promis de développer la production de gaz, de pétrole, de condensateurs, de GPL ainsi que les activités de raffinage et de liquéfaction du gaz. Pour M. Hachichi, le transport des hydrocarbures par canalisation et la commercialisation sont «la plaque tournante» de la société, relevant que le partenariat était un choix stratégique devant être promu davantage en sus des énergies renouvelables.

Mettant en relief le capital que constitue la ressource humaine dont dispose le groupe, le nouveau PDG a souligné l’importance de la conjugaison des efforts des travailleurs et des travailleuses de Sonatrach pour réaliser les objectifs fixés.

M. Hachichi revient aux commandes du groupe après un première mission assumée pendant sept mois, au même poste – d’avril 2019 à novembre 2019 –, suite au limogeage de Abdelmoumen Ould Kaddour, qui dirigeait le groupe depuis 2017.

M. Hachichi était en charge de la direction de la production et de l’exploration de Sonatrach. Il a fait tout son parcours professionnel au sein de la compagnie, depuis 1987, date de son recrutement, suite à l’obtention de son diplôme d’ingénieur d’Etat de l’Institut national des hydrocarbures et de la chimie de Boumerdès (INH). 

Qui est Rachid Hachichi

Rachid Hachichi, né en 1964, a occupé le poste de président-directeur général en 2019 de Sonatrach. Il est titulaire d’un diplôme d’ingénieur d’Etat promotion 1987 de l’Institut national des hydrocarbures et de la chimie (INH). Il possède une expérience de 36 ans au sein de Sonatrach. Il a occupé plusieurs postes et responsabilités, dont 27 ans dans l’activité amont au niveau des wilayas du Sud et 9 ans au niveau de la direction générale du groupe.

M. Hachichi a, par ailleurs, travaillé 9 ans en tant qu’ingénieur pétrolier, 8 ans comme chef de service, 8 ans en qualité de chef de département et 5 ans en tant que responsable régional de production.

En 2014, il a rejoint la DG de Sonatrach, où il a occupé plusieurs postes importants (responsable du département production, vice-président, conseiller du président et du directeur général, directeur central HSE (hygiène-sécurité-environnement) et directeur du département production pour la deuxième fois jusqu’au 23 avril). Le 24 avril 2019, il assume le poste de président et directeur général de Sonatrach jusqu’au 14 novembre 2019. Le 2 octobre 2023, il est de nouveau nommé PDG de Sonatrach.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.