Ali Aoun en visite dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj : «Les investisseurs sérieux trouveront toutes les facilités»

21/11/2023 mis à jour: 13:07
2134
Le tissu industriel a permis la création de nouveaux postes d’emploi

Région à fortes potentialités industrielles, en raison de la présence d’un nombre important d’unités sur son territoire, la wilaya de Bordj Bou Arréridj a montré la voie depuis plusieurs années, en réussissant à couvrir la demande nationale en différents produits de bonne qualité, avec une option pour l’export, notamment vers les pays africains.

 En visite, dimanche, dans la wilaya, le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, a lancé un appel aux investisseurs de la région pour élargir leurs actions et toucher les domaines de l’agriculture, les industries de transformation et pharmaceutique dans le but de parvenir à une intégration industrielle dans la wilaya. 

L’essor que la wilaya a connu depuis de nombreuses années lui a permis d’atteindre une contribution d’environ 25% dans le domaine des industries électroniques et de l’électroménager à l’échelle nationale, ce qui lui ouvre la voie pour être pionnière dans d’autres domaines, selon les propos du ministre. 

«Bordj Bou Arréridj est une wilaya industrielle par excellence dans plusieurs domaines. Nous comptons renforcer encore les points forts dans ce secteur avec pour but de répondre à la demande des citoyens dans tout ce qui est produit, tout en favorisant la création de postes d’emploi dans la région, mais aussi d’aider les jeunes diplômés des universités désireux de créer leurs petites entreprises», a-t-il déclaré en marge de sa visite. «Les investisseurs sérieux trouveront toutes les facilités auprès des autorités locales pour concrétiser leurs projets, car l’objectif de 

l’Etat demeure toujours de réduire la facture des importations», a-t-il souligné. 
 

2024, une année de l’économie

Le ministre a rappelé que l’Algérie est le seul pays qui fournit l’eau, l’énergie et le foncier aux investisseurs pour concrétiser leurs projets, notant le rôle important accompli par les autorités de la wilaya de Bordj Bou Arréridj, à leur tête le wali, Kamel Nouicer, dans le suivi du dossier de l’investissement, pour réaliser un nouveau saut qualitatif, conformément aux directives du président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, quant à la célérité dans la réalisation des projets d’investissement et pour que 2024 soit l’année de l’économie. 

Selon le site officiel de la wilaya de Bordj Bou Arréridj, et lors de sa visite qu’il a entamée en assistant à un exposé sur les potentialités et les perspectives de l’investissement dans la wilaya, le ministre a eu à visiter un complexe spécialisé dans la fabrication de réfrigérateurs, avant de mettre en service la première phase du nouveau complexe pour les industries électroniques et électriques domestiques, réalisé dans la zone de Lechbour, au chef-lieu de wilaya.

 Il a également inspecté, dans la zone d’activités, des unités de production de cartes électroniques, de matériels d’emballage, de conduites et de pivots d’irrigation. Dans la zone industrielle de Mechta Fatima, dans la commune d’El Hammadia, il a assisté à l’inauguration d’une unité de production de tôles de fer et de produits métalliques, ainsi que d’une école de formation de travailleurs devant constituer la main-d’œuvre de la même unité. M. Aoun a assisté au lancement du projet d’un centre électrique 30/60 KV dans la nouvelle zone industrielle de Bordj Bou Arréridj, puis visité une unité de production de structures métalliques. 

Dans la commune de Ras El Oued, le ministre a inspecté les travaux d’aménagement de la zone industrielle où il a mis en service un générateur d’énergie et inspecté une station de réduction de pression du gaz naturel. Il s’est rendu également dans des unités de production privées qui représentent l’essentiel du tissu industriel dans la wilaya.  
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.