Algérie-Grande-Bretagne : Prochaine mise en service d’un nouveau régime d’échange

01/06/2023 mis à jour: 23:01
4349
Photo : D. R.

Un nouveau régime d’échange commercial entre l’Algérie et le Royaume-Uni sera adopté prochainement et supprimera les droits de douane britanniques sur des milliers de produits algériens, ont annoncé, hier à Alger, des responsables britanniques.

Le régime d’échanges commerciaux des pays en voie de développement (DCTS), qui entrera en vigueur le 19  juin 2023, vise à soutenir la croissance  et la diversification des exportations de l’Algérie vers le Royaume-Uni.  Ce nouveau régime s’inscrit dans le cadre du remodelage de la Grande-Bretagne de son commerce avec les pays en développement, après son retrait en 2020 de l’Union européenne (Brexit).

«L’Algérie bénéficiera d’importantes réductions tarifaires dans le cadre du DCTS, rendant les produits algériens plus compétitifs sur le marché britannique. Le nouveau régime signifie que 92% des marchandises peuvent être exportées d’Algérie vers le Royaume-Uni en franchise de droit, ce qui permet d’économiser 1,2 million de livressterling en droits de douane aujourd’hui et davantage à l’avenir, à mesure que les exportations se développent et se diversifient », a expliqué Sharon Wardle, ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie, lors d’une conférence de presse, organisée au siège de l’ambassade britannique.  Le DCTS remplacera le schéma de préférences généralisées du Royaume-Uni, qui a été reconduit depuis l’adhésion du Royaume-Uni à l’Union européenne.

Le schéma couvre 37  pays d’Afrique, 18 pays d’Asie, 8 pays d’Océanie et 2 pays d’Amérique. Le DCST offre plusieurs avantages dont des réductions tarifaires massives, une réduction de la surveillance de la conformité, des règles d’origine plus généreuses, de grandes opportunités au Royaume-Uni et un accès facile à l’information, a fait savoir Simon Calvert, responsable des préférences commerciales et de la politique de développement au ministère des Affaires étrangères britannique.

Outre le DCTS, le Royaume-Uni a  mis en place le « Growth Gateway », un service gratuit de soutien offert aux entreprises algériennes pour les aider à trouver des acheteurs pour leurs produits et à exporter vers le Royaume-Uni, selon les explications de Aida Ben Ghorbal, chargée de la politique commerciale britannique pour l’Algérie. «La mise en place du régime DCTS et du programmeGrowth Gateway reflètent l’enthousiasme  et l’engagement du Royaume-Uni  à développer nos relations économiques avec l’Algérie.

Nous espérons que les entreprises algériennes bénéficieront deces programmes et que le commerce continuera d’être un moteur de croissance et de prospérité pour nos deux pays », a résumé Alastair Long, Commissaire adjoint au commerce de sa majesté la Reine en Afrique. A noter que les échanges commerciaux entre les deux pays atteignent annuellement 2,1 milliards de sterlings. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.