Aïn Témouchent : Vers la promotion de l’hôpital Benzerdjeb en CHU ?

23/01/2022 mis à jour: 17:55
843
Photo : D. R.

L’établissement hospitalier Dr Benzerdjeb, de par son statut d’hôpital de référence nationale en matière de neurochirurgie, et vers lequel des patients sont orientés depuis divers hôpitaux du pays, a organisé une première en matière de neurochirurgie pédiatrique lors de ses 2es Journées internationales de la neurochirurgie.

Le congrès était centré sur la neurochirurgie traumatologique (prise en charge des suites d’un accident) et la neurochirurgie tumorale qui intervient sur les tumeurs malformatives du système nerveux, détaille le Dr Benmansour, un des organisateurs. 

De la sorte, la rencontre a porté tant sur le partage des connaissances que l’expérience engrangée et les savoirfaire puisque lors de ses deux premiers jours, une équipe dirigée par une sommité, le Pr Mottolese, chef de service neurochirurgical à Lyon, a procédé pour la démonstration à Benzerdjeb à des opérations chirurgicales sur des cas jugés épineux d’atteintes au crâne et à la moelle épinière. 

Ce type d’intervention est rarement pratiqué en Algérie, pour ne pas dire pas du tout, a indiqué le Dr Sofiane Ferrah, le président de la rencontre : «La neurochirurgie pédiatrique est assez délicate et relativement méconnue dans notre pays. Nous ne disposons d’ailleurs pas de centre ou d’hôpitaux dédiés à cette spécialité. L’EH de Témouchent est pionnier dans cette spécialité.» 

Sur les deux autres jours de la rencontre, les échanges ont porté sur des communications présentées par de nombreuses équipes de CHU et de EH venues de tous les coins du pays pour débattre des avancées médicales qu’elles ont réalisées et sur les complications qui surviennent parfois. 

Celle de l’EH Benzerdjeb a exposé son expérience en matière de chirurgie de diastomatomyelie relativement à la moelle épinière. Sur un autre plan, interrogé sur le projet de promotion de l’EH Benzerdjeb en CHU, le Dr Ferrah a confirmé son existence. 

Deux arguments militent en sa faveur dont, d’une part la proximité à quelques centaines de mètres d’une université disposant de structures pouvant accueillir une faculté de médecine et, d’autre part, l’existence de compétences humaines à Benzerdjeb qui est un EH de référence en d’autres spécialités que la neurochirurgie. 

Questionné sur le fait que l’hôpital n’est que de 120 lits, notre interlocuteur estime que cela ne constitue nullement pas un handicap : «Benzerdjeb est une structure idéale, la véritable question est dans la qualité de la prise en charge des malades et sa rentabilisation avec un roulement adéquat des lits qui peuvent équivaloir à un doublement des lits disponibles à Benzerdjeb.» 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer