Activité des concessionnaires de véhicules : Plus d’une dizaine de demandes en examen

13/04/2023 mis à jour: 08:16
1871
Photo : D. R.

Le comité technique (CT) chargé de l’examen et du suivi des dossiers relatifs à l’exercice de l’activité de concessionnaires de véhicules neufs est en train d’examiner 11 nouvelles demandes pour l’obtention de l’agrément définitif, a indiqué le directeur du développement de l’industrie au ministère de l’Industrie, Ahmed Zayed Salem, à l’occasion du lancement de la marque Fiat en Algérie.

Il a précisé qu’il y aura prochainement 11 nouveaux opérateurs, ce qui portera le nombre de concessionnaires agréés à 14, avec les 3 concessionnaires ayant déjà obtenu leur agrément définitif.

Il a déclaré que la plateforme numérique de dépôt des demandes d’agrément pour l’importation automobile au niveau du ministère de l’Industrie a enregistré 73 demandes, dont 19 pour les engins de travaux publics, le reste des demandes concernent les voitures. Il a ajouté qu’en plus des trois agréments définitifs accordés à Fiat (groupe Stellantis), Opel au groupe Halil et JAC à Emin Auto, 35 agréments temporaires ont été accordés à ce jour.

Selon des informations qui sont parvenues à la rédaction du journal, le comité technique aurait recalé également la candidature de trois géants constructeurs mondiaux intéressés par l’investissement en Algérie, selon des sources proches du ministère de l’Industrie.

Dans cette optique, on apprend par les mêmes sources que le gouvernement algérien aurait refusé la candidature de trois géants constructeurs, que sont Renault, Peugeot et Toyota.

L’une des raisons principales serait la règle 49/51 qui fixe le seuil de participation d’un investisseur étranger dans une société de droit algérien à 49%. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.