3e Festival international du monodrame féminin d’El Oued : Célébration du patrimoine culturel mondial en présence de 21 pays

21/01/2024 mis à jour: 08:14
1365

Le troisième Festival international du monodrame féminin aura lieu à El Oued du 27 au 30 janvier. 
Cette édition est dédiée à la Palestine et à la comédienne Fatima Hlilou.

Organisé par l’association El Sitar pour la création théâtrale, le festival, mis sous le parrainage du ministère de la Culture et des Arts et de la wilaya d’El Oued, célèbre «le patrimoine culturel mondial». «Le festival est dédié à la Palestine. L’Etat algérien soutient la cause palestinienne et les causes de libération. 

Le Sahara occidental sera également représenté. En tout, 21 pays participent au festival», a déclaré Nabil Messai, directeur du festival. Les pays participants sont, entre autres, la Tunisie, la Libye, la Mauritanie, l’Egypte, la Palestine, le Koweït, l’Irak, l’Arabie Saoudite, la Jordanie, le Yémen, la Syrie, l’Iran, le Soudan, la Côte d’Ivoire, la France et les Etats-Unis ainsi que l’Algérie. 

Parmi les spectacles en compétition figurent : Heidi (Etats Unis), Nouzouh el rouh (Soudan), Le silence (France), Kalima (Tunisie), Ziadah dhat masa’a (Libye), La femme troublée (Côte d’Ivoire), Phobia (Mauritanie)... «Certains spectacles sont produits par deux pays. En tout, 14 spectacles seront en compétition. Nous avons programmé aussi 4 spectacles en hors compétition notamment dans les cités universitaires. 

Nous soutenons la proposition de la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji d’assurer une présence plus importante des activités culturelles et artistiques dans les espaces universitaires. L’université est un vivier de la création artistique dans le théâtre, le cinéma, la littérature...», a soutenu Nabil Messaï. Le jury est composé de Khadoudja Sabri (Libye), Alaa Jaber (Koweït), Bachir Gherib (Algérie), Maher Hachach (Palestine-Danemark), Khaled Bouzid (Tunisie) et Hadjla Kheladi. 

Des ateliers de formation à l’écriture dramatique, à la mise en scène, à l’expression corporelle, à l’actorat et au théâtre de rue sont prévus avec la participation de près de 150 stagiaires. 

Ces ateliers seront encadrés par le metteur en scène Lotfi Ben Sbaa (Algérie) et les metteurs en scène, comédiens et chorégraphes tunisiens Imad Oueslati, Wajdi El Kaidi et Souheil Chalbi. Des conférences sont au programme animées par Hamida Aït El Hadj (Algérie), Saad Maghrabi (Libye) et Sefouane Kochbati (Tunisie). 

Un hommage sera rendu durant le festival à plusieurs comédiennes algériennes dont Sabrina Korichi, Soumiya Bounab, Samira Sahraoui, Yasmine Abdelmoumen. Les artistes Rose Salah Ibrahim (Libye) et Hana El Oueslati (Tunisie) seront également honorées. Un programme de visites touristiques a été établi pour les festivaliers dans les oasis du Souf. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.