17e édition du salon équip-auto : Un hub pour l'industrie, la sous- traitance et l'après-vente en Algérie

29/02/2024 mis à jour: 12:51
1458

La 17e édition du Salon Equip-Auto, dédié à l'après-vente et aux services liés à la maintenance automobile, se tient du 26 au 29 février, en cours au Palais des expositions Pins Maritimes (Safex). 

Cette manifestation tient toutes ses promesses. Car, faut-il le dire, depuis sa création en 2006, Equip-Auto «a pratiquement  battu tous les records pour cette année», selon le commissaire général du Salon, Nabil Bey Boumezrag. Et ce n'est pas anodin puisque cette édition intervient dans un contexte marqué par la refonte du secteur automobile et des restrictions imposées ayant trait à l'importation de pièces de rechange de véhicules. 

En d'autres termes, cette nouvelle édition, inscrite dans une dynamique très positive, a enregistré une progression de +100% par rapport à celle de l'année précédente, avec plus de 400 exposants et marques d'une quinzaine de pays, dont 81% d'internationaux, venant de Chine, Turquie, Corée du Sud, Italie, Pologne, Taïwan, Tunisie. Mais aussi d'Inde, France, Emirats arabes unis, Allemagne et USA. 

Pendant quatre jours, l'édition de l'Aftermarket, l'industrie et la sous-traitance automobile, ont exposé aux 10 000 visiteurs, à majorité des professionnels, une panoplie d'offres innovantes de ses produits. Bien plus que cela, les différents exposants ont étalé leur savoir-faire dans le domaine, en réponse aux multiples attentes des investisseurs locaux dans le domaine de l'industrialisation et des activités liées aux services SUV. Ce rendez-vous est aussi un portail qui s'ouvre aux investisseurs algériens. 

Leur présence a enregistré, cette année, une forte croissance dont le taux avoisine les 30%. Une participation jamais égalée depuis la première édition en 2006, laquelle augure d'une édition des plus prometteuses pour l'industrie de la sous-traitance automobile en Algérie. Autre fait le plus marquant de cette édition, la forte participation des opérateurs chinois. 

Ces derniers se sont taillé la part du lion avec plus de 230 exposants. Dans le pavillon qui leur est dédié, un éventail de pièces de rechange touchant une large gamme de véhicules et de marques de voitures non seulement internationales mais beaucoup plus les pièces dédiées aux véhicules chinois. 

Ainsi, le Salon, qui se veut un générateur important pour le secteur automobile, rassemble la plus large offre et la plus complète de matériels équipements, produits et services pour professionnels de la maintenance et de la réparation de véhicules. 

Il faut dire que Equip-Auto, pour cette nouvelle édition, marque par son importance un pas géant vers la fabrication, la sous-traitance de pièces de rechange dans notre propre pays dans le sens où il ouvre des  opportunités de partenariat et de coopération entre des investisseurs algériens et étrangers. Mais aussi un catalyseur pour l'accompagnement de la technologie émergente qui reste un défi à relever au quotidien dans notre pays. 

Cet événement a été en parallèle ponctué par des ateliers de réflexion s’articulant autour de plusieurs panels, tels que «l'importation et sous-traitance, le parfait équilibre au service du marché de la réparation», «synergie importation/sous-traitance : avantage pour la réparation et l'après-vente». Autre thème abordé, «Technologies automobiles émergentes» et «Influence des strart-up sur la tendance du marché de l'Aftermarket». 

 

Par : Aziz Kharoum  
 Mail : [email protected]

 

 

 

Idriss Saci. Directeur de l'après-vente de Renault Algérie (Motrio) : «Nous adhérons à la stratégie de la réduction de l'importation et produire localement»

Présent au Salon Equip auto 2024, l'opérateur Motrio de pièces de rechange multimarques et filiale du groupe Renault Algérie expose une nouvelle offre de pièces de rechange, fabriquées localement. Cette démarche vient concrétiser les ambitions du fabricant, déjà exposées durant le Salon de l'année passée ayant trait à la fabrication de produit homologués et répondant aux normes du constructeur. Le directeur de l’après-vente de Renault Algérie, Idris Saci, a affirmé que «le groupe automobile adhère complètement à la stratégie de l’Etat de réduction de l’importation sur la pièce de rechange et d’encouragement des producteurs locaux». Il a expliqué, à ce titre, que le groupe qu’il représente travaille actuellement avec 69 références produites localement avec l’objectif de porter ce chiffre, en 2024, à 200 références validées en qualité et vendues sous la marque Motrio, pour un chiffre d’affaires de 2 milliards de dinars, ce qui représente 20% de la masse d’importation du groupe. M. Saci a appelé, toutefois, à adapter les mécanismes de réduction des importations afin d’éviter l’indisponibilité de certaines pièces ou encore les positions de monopole qui permettent à certains acteurs du marché d’imposer des prix trop élevés, du fait qu’ils soient seuls sur le marché.   

Aziz Kharoum

Copyright 2024 . All Rights Reserved.