Vague de chaleur : Les systèmes de santé sous pression, s'inquiète l'OMS

20/07/2023 mis à jour: 21:52
AFP
449

La chaleur extrême qui s'est abattue sur l'hémisphère nord exerce une «pression accrue» sur les systèmes de santé, s'est inquiété hier le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). 

«Les chaleurs extrêmes frappent de plein fouet les personnes les moins à même d'en gérer les conséquences, telles que les personnes âgées, les nourrissons et les enfants, ainsi que les personnes pauvres et les sans-abri. Elle exerce également une pression accrue sur les systèmes de santé», a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse. L'Europe, l'Asie et l'Amérique du Nord souffraient encore d'une chaleur extrême hier dans plusieurs régions. Selon les scientifiques, ces températures élevées sont le résultat du changement climatique et de la récente réapparition du phénomène El Niñno. «L'exposition à une chaleur excessive a des répercussions très diverses sur la santé, en amplifiant souvent des antécédents médicaux et en entraînant des décès prématurés et des situations d'invalidité», a indiqué le Dr Tedros. 

Il a également expliqué que l'organisation qu'il dirige, en collaboration avec l'agence de l'ONU pour la météorologie (OMM), aide les pays à élaborer des plans d'action sanitaire contre la chaleur afin, notamment, de les aider à mieux se préparer et à réduire les effets de la chaleur excessive sur la santé. Et «nous travaillons avec l'OMM pour mettre en place un système d'alerte précoce», a ajouté la directrice du département chargé des questions de santé publique et d'environnement à l'OMS, la Dr Maria Neira. La chaleur extrême peut mener à la déshydratation, aux coups de chaleur ou même au décès, avec certaines populations particulièrement vulnérables. 

Docteur Neira a expliqué que l'OMS était particulièrement préoccupée par la situation des personnes souffrant de maladies cardiovasculaires, de diabète ou d'asthme, d'autant que la chaleur peut entraîner des pics de pollution de l'air, ainsi que par celle des enfants, des femmes enceintes et les personnes âgées.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.