Université de Blida 1 et El Kendi : Signature d'une convention

06/11/2023 mis à jour: 18:50
1766

L'université Saad Dahleb, Blida 1 et les laboratoires pharmaceutiques El Kendi, leader du médicament générique en Algérie, ont signé, récemment, au siège de la faculté de médecine, une convention-cadre «pour permettre aux étudiants d'effectuer des stages pratiques au sein de cette firme», déclare le professeur Mohamed Bezzina, recteur de Blida 1. 

Et de poursuivre que les enseignants chercheurs ne sont pas en reste, puisque ces derniers, qui sont du domaine, «sont appelés à mener des recherches sur des thématiques ayant trait au médicament, ce qui répond d'une manière ou d'une autre à la politique sanitaire du pays qui fait du secteur de la santé l'une de ses principales priorités», ajoute notre interlocuteur. Les étudiants concernés par cette convention sont ceux poursuivant des études dans le domaine pharmaceutique, du génie des procédés, de la chimie...
 

«Grâce à ces immersions sur le terrain, les meilleurs étudiants ont plus de chance d'être recrutés une fois leur cursus terminé. Aussi, la pratique peut pousser certains éléments à opter pour la création de leur startup, c'est ce que nous encourageons d'ailleurs», explique le recteur.

Abondant dans le même sens, le DG d'El Kendi, Sofiane Achi, l'objectif de la convention en question est de «créer des passerelles entre notre laboratoire et l'université. En dehors de l'accueil des étudiants dans le cadre de leur stage, notre but est surtout de les préparer à la vie active et à l'employabilité. Aussi, nous avons défini des axes de recherche sur lesquels on va travailler, où les deux parties vont mettre à contribution les ressources humaines et matérielles pour travailler sur des problématiques liées à la production et à l'industrie pharmaceutique ainsi qu'à l'université».

S'estimant plutôt satisfait de la compétence issue de l'université algérienne, il atteste que son entreprise ne fait pas face à un problème de manque de main d'œuvre ou de cadres qualifiés. «Bien au contraire. Sauf qu'il nous arrive juste de les former en fonction du fonctionnement de l'entreprise», précise-t-il. 

Pour lui, ce sont surtout les profils concernant la production, la qualité et le commercial qui sont le plus demandés. «El Kendi est en plein développement. D'ailleurs, nous avons un projet de production de nouvelles molécules, ce qui engendrera des opérations de recrutement.»

Aussi, El Kendi est en pleine phase de préparation à l'exportation de ses produits. Dans ce sens, son DG annonce que des produits El Kendi ont été enregistrés en Mauritanie, une étape indispensable précédant l'opération d'exportation.            

Copyright 2024 . All Rights Reserved.