Université Blida 2 : Le FOS dans tous ses états

13/05/2023 mis à jour: 03:06
2518

Le laboratoire Ridilca (Recherche interdisciplinaire en didactique des langues et des cultures) rattaché à l’université Blida 2 - Lounici Ali (El Affroun), en partenariat avec l’Association nationale des enseignants chercheurs en langues étrangères en Algérie (Aneclea), a organisé les 08 & 09 mai, un colloque international intitulé «Le français sur objectif(s) spécifique(s) dans tous ses états : objectifs, approches et perspectives». 

Présidé par Pr. Houda Akmoun et Dr. Chanèz Hamdad, le colloque a permis de mettre la lumière sur les différentes formes du FOS et de décrire les pratiques relatives à son enseignement dans les institutions d’enseignement supérieur en Algérie et ailleurs mais aussi dans les entreprises et les écoles qui dispensent des cours de français pour des besoins professionnels. 

L’allocution d’ouverture a été prononcé par le recteur de l’université, Pr. Khaled Ramoul et a été suivie par l’observation d’une minute de silence en hommage aux martyrs tombés au champ d’honneur étant donné que cette manifestation scientifique a coïncidé avec la commémoration du 08 Mai 1945. Le colloque a connu la participation de spécialistes de renom et de doctorants venus de 08 universités françaises et libanaises et de 23 universités et ENS algériennes. 

Une table ronde autour de l’enjeu du FOS pour les différents secteurs socio-économiques a également été animée le premier jour par Mme Hamdani, vice-présidente de la CIPA (Confédération des industriels et des producteurs algériens), Mme Galcher-Baron, attachée de la coopération éducative de l’ambassade de France en Algérie, Dr. Aci, directrice du CEIL (Centre d’enseignement intensif des Langues) de l’université de Blida 2 ainsi que les conférenciers Pr. M’hand Ammouden de l’université de Béjaia et Dr. Cécile Medina, spécialiste du français professionnel à l’Université Franche-Comté, en France.  

Au terme du colloque, les organisateurs ont formulé une série de recommandations qui relèvent des volets théorique, pédagogique, didactique et institutionnel. Il s’agit, entre autres, de la contextualisation des méthodes et approches conçues ailleurs selon les spécificités et les besoins du terrain algérien, de penser l’enseignement du FOS par la jonction entre l’approche actionnelle et la pédagogie du projet, de prendre en considération la dimension culturelle avec toutes ses acceptions dans l’élaboration des programmes FOS, de mettre en place des dispositifs de formation des formateurs et enfin de la mise en place d’un travail collaboratif entre l’enseignant de français et l’enseignant de la discipline pour une formation efficace en FOS. 

Sur le plan scientifique, les travaux du colloque seront publiés dans un numéro de la revue du laboratoire Ridilca. Aussi, une adresse électronique a été mise à la disposition des personnes intéressées par le sujet pour une éventuelle interactivité. 

E-mail : [email protected]

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.