Transport : Forte reprise du trafic à l’aéroport d’Alger

16/05/2023 mis à jour: 03:02
1736
Le nombre de voyageurs a augmenté considérablement en 2022 - Photo : Sami K.

Vers la location des commerces non exploités au niveau des terminaux 1 et Ouest. Accélération des travaux de  réalisation des boutiques hors taxes.

Le mouvement de passagers sur l’aéroport international d’Alger Houari Boumediène a enregistré, en 2022, une forte progression à 6,3 millions de voyageurs, contre 2,1 millions l’année d’avant, a indiqué dimanche Mohamed Salah Kaouach, président directeur-général (PDG) de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA). Dans un entretien à l’APS, M. Kaouach a précisé que, suite à la levée des restrictions sanitaires imposées par la pandémie de Covid-19 qui avait plombé le trafic aérien, celui-ci a connu une forte reprise en 2022. Un trafic en hausse de près de 200% en 2022 comparativement à 2021.

Ainsi, le nombre de voyageurs durant l’année écoulée représente 81% de celui enregistré avant la pandémie, selon les données du premier responsable de l’aéroport d’Alger, qui prévoit que «le niveau d’activité d›avant Covid-19 sera atteint durant l’année 2023». Interrogé, par ailleurs, sur les projets prévus dans le fret aérien au niveau de l’enceinte aéroportuaire, M. Kaouach a fait part d’un projet d’une zone de fret (ou village cargo) parallèlement à une autre opération de réaménagement de la zone existante d’une capacité de 25 000 tonnes/an, dont l’étude est en cours.

Le projet du «village cargo», qui devra s’étendre sur une superficie de 61 hectares et destiné notamment à contribuer à booster les exportations nationales, est «en phase de diagnostic de l’assiette foncière», a-t-il ajouté. Pour M. Kaouach, qui a pris ses fonctions en novembre 2022, la priorité est de mettre en place un nouveau mode de management aéroportuaire selon les normes internationales, tout en donnant un nouveau souffle à l’infrastructure pour qu’elle réponde aux exigences de développement du trafic aérien attendu.

Questionné sur les résultats enregistrés par l’entreprise dans le sillage de la forte reprise de l’activité en 2022, son PDG a annoncé un chiffre d’affaires en progression de plus de 100% par rapport à celui enregistré en 2021 à 7,8 milliards de dinars. «Ce chiffre d’affaires marque une augmentation de 109% par rapport à celui de 2021. Par contre, il est de l’ordre de 82% comparativement à celui de 2019», a-t-il détaillé.

Quant aux investissements dans les infrastructures, ils ont connu des «niveaux appréciables», souligne le même responsable, qui fait état d’une enveloppe financière d’un milliard de dinars consacrée en 2022. Ces opérations ont concerné,  le renouvellement des équipements du terminal 1 et l’acquisition de nouveaux équipements dotés des dernières technologies. L’aéroport international d’Alger a bénéficié en 2019 d’une nouvelle aérogare d’une superficie de 200 000 m2, dotée de 120 quais d’enregistrement, 12 tapis bagages, 54 ascenseurs, 37 escaliers mécaniques, 9 tapis roulants et 21 passerelles. Cette aérogare dispose aussi de 42 postes de stationnement pour avions, deux postes stations pour avion gros-porteurs Airbus A380, ainsi que des dizaines de locaux commerciaux et de services, outre un parking de 4200 places avec un système de paiement par caisse automatique.

Préparatifs pour l’été

Actuellement, la société procède au lancement des appels d’offres pour l’attribution et la location des locaux commerciaux non exploités au niveau des terminaux 1 et Ouest, parallèlement à l’accélération des travaux de réalisation des boutiques hors taxes (Duty free) sur le terminal Ouest, selon son PDG, pour qui «il ne reste que l’autorisation de change de la Banque d’Algérie». Par ailleurs, et en prévision de la saison estivale, la SGSIA peaufine les préparatifs pour la mise en place de nouveaux moyens à même d’assurer le confort des passagers, ainsi que la maintenance des équipements existants dans l’aéroport qui accueille une vingtaine de compagnies aériennes.

Selon M. Kaouach, il est prévu, durant cette période estivale, «un flux important de passagers», compte tenu des données statistiques des premiers mois de 2023, d’une part, d’autre part, cette période coïncidera avec la saison du hadj et des Jeux sportifs arabes qu’abritera l’Algérie du 5 au 15 juillet prochain.

Dans ce même cadre, et pour une meilleure fluidité dans le traitement des passagers, la SGSIA s’attelle ces dernières semaines à préparer les accès aux terminaux, dont la récente mise en service de la dépose-minute et le transfert des compagnies aériennes internationales vers le terminal qui leur est dédié.

Pour cela, souligne le même responsable, la coordination entre les différents services et opérateurs qui interviennent au niveau de l’aéroport «est primordiale», ajoutant que des réunions périodiques de facilitation se tiennent entre la société gestionnaire, les services de sécurité et les Douanes notamment, en vue d’aplanir les obstacles et d’assurer la prise en charge de toutes leurs doléances. 


 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.