Tipasa : Une start-up de Béjaïa investit le secteur agricole

02/11/2023 mis à jour: 16:27
2078

L’application de la numérisation et de la digitalisation au niveau des exploitations agricoles à Tipasa a fait l’objet, mardi dernier, d’une rencontre-débat entre les experts de la start-up Nabatic de Béjaïa et les représentants de l’univers agricole, au niveau du siège de la Chambre de l’agriculture de la wilaya (CAW), à laquelle ont assisté des fellahs, ingénieurs forestiers, des étudiants du centre universitaire de Tipasa, des chercheurs de l’UDES de Bou Ismail, des stagiaires de l’INFP de Hadjout, mais aussi des pépiniéristes. 
 

L’ingénieur agronome, Ahmed Romita, est intervenu pour expliquer l’objectif de la Sarl/ Nabatic, créée en 2019, en initiant son application FITO, avant de réussir à donner naissance à sa start-up en 2022. Cette start-up a pu développer son application, en introduisant un nouveau programme de langage, afin de la rendre maniable avec beaucoup d’avantages et surtout une meilleure interactivité. 
 

Après la présentation de leur produit à Annaba, Constantine, les ingénieurs de la start-up de Béjaïa sont venus à la CAW de Tipasa avant de sillonner d’autres wilayas pour sensibiliser les exploitants agricoles sur leur application FITO qui sera, selon les conférenciers, en mesure de permettre aux fellahs de résoudre à distance leurs problèmes à partir de leurs exploitations agricoles, en utilisant leurs smartphones, grâce à la fonctionnalité de l’application.
Celle-ci est un outil qui rend l’agriculteur indépendant dans la prise de décisions, en lui offrant toutes les données et informations relatives à son exploitation. 

Parmi les fonctionnalités de l’application FITO, on y trouve les données sur les conditions météorologiques et la connexion du fellah avec les assurances. L’exploitation scientifique au niveau des terres agricoles, grâce à la numérisation et la digitalisation, permettra aux fellahs de faire des économies et de gagner du temps. «Nous avons en projet l’ubérisation des ingénieurs agronomes», notera Ahmed Romita, en précisant que «l’application FITO est gratuite jusqu’au 31 décembre, mais à partir du mois de janvier 2024, l’abonnement sera payant». 

M. Choukri, le secrétaire général de la CAW de Tipasa, s’est engagé auprès des fellahs, à l’issue de cette rencontre, à payer le premier abonnement dans l’intérêt du secteur à Tipasa et soutenir les fellahs de la wilaya. 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.