Tipasa : Le secteur des forêts offre des opportunités

31/03/2024 mis à jour: 00:29
1774
La création des forêts récréatives s’ajoute aux opportunités proposées par le secteur

En dépit des incendies et des constructions illicites, le foncier forestier dans la wilaya de Tipasa demeure le même, soit une superficie de 41 000 ha environ, dont 11 000 ha appartiennent au secteur privé, selon le dernier recensement. Un responsable de l’administration forestière affirme : «Le cas des constructions illégales est plus grave que les incendies.» 

Et de poursuivre : «La démolition des constructions illicites ne permet pas un reboisement efficace et rentable. Tandis qu’une forêt incendiée peut se regénérer naturellement, si la précipitation intervient par la suite», précise ce responsable. La régénération naturelle des forêts est mieux que le reboisement. 
Par conséquent, il faut clôturer la forêt et interdire le pâturage durant quelques années. Autant d’actions pour préserver le patrimoine forestier. 
 

Il n’en demeure pas moins que la conservation des forêts de la wilaya de Tipasa, lors de la célébration de la journée mondiale de l’arbre a proposé les opportunités de la forêt et son rôle dans le développement économique, y compris la création des emplois et des richesses. 

«La forêt n’est pas un musée», déclare notre interlocuteur. En effet, la disponibilité de plusieurs variétés de plantes médicinales et aromatiques, les travaux sylvicoles permettant d’obtenir des tonnes de bois, intéressent des jeunes producteurs des huiles et les artisans menuisiers. 
 

Les dernières décisions de l’Etat sur les amodiations depuis le mois de décembre 2023 ont permis d’offrir d’autres possibilités au secteur de l’agriculture, en matière d’élevage, en plus de l’apiculture et la plantation des arbres rustiques (amandier, olivier, figuier). 

En outre, la création des forêts récréatives s’ajoute aux opportunités proposées par le secteur. La wilaya de Tipasa est pourvue à présent de deux forêts classées par le ministère, l’une se trouve à Hadjout et la seconde à Sidi Ghilès. Il s’agit du tourisme écologique. 

Il y a quatre projets de forêts récréatives qui sont à l’étude au niveau de la direction générale des forêts et qui se trouvent à Bouharoun, Koléa, Hadjret Ennous et Douaouda.

 Hélas, les constructions illicites dans un espace forestier à Damous ont empêché les autorités à décider de la création d’une forêt récréative à l’ouest de la wilaya. 

Youcef Idaddaine, directeur du CFPA de Meurad, nous déclare : «Nous avons créé des formations dans des spécialités inhérentes au secteur de la forêt, notamment l’extraction des huiles essentielles à partir des plants médicinales et aromatiques, nous formons les jeunes dans la production de l’huile d’olive, dans le métier de pépiniériste, l’arboriculture, l’horticulture.» «Notre établissement est situé dans une commune rurale, Meurad, il fallait adapter notre centre aux métiers qui aident nos stagiaires à trouver rapidement un emploi ou créer leurs entreprises», conclut-il.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.