TikTok : amende de 345 millions d'euros en Europe liée aux données d'enfants

15/09/2023 mis à jour: 09:11
1556
Tiktok, très populaire chez les jeunes, qui compte aujourd'hui 150 millions d'utilisateurs aux États-Unis et 134 millions dans l'Union européenne

L'Union européenne a infligé une amende de 345 millions d'euros au réseau social TikTok pour avoir violé les règles de protection des données dans le traitement des informations concernant les mineurs. 

TikTok Technology Limited a été condamné à payer ces "amendes administratives" et doit se mettre en conformité avec les réglementations dans un délai de trois mois. L'enquête avait été ouverte en septembre 2021 par la Commission irlandaise pour la protection des données (DPC), au nom de l'UE.

Parmi les infractions constatées, l'inscription des enfants sur la plateforme était configurée de manière à définir leurs comptes comme publics par défaut. Les problèmes concernaient également le mode "connexion famille", qui permettait de lier le compte TikTok d'un parent à celui de son adolescent sans vérifier adéquatement l'identité de l'utilisateur associé. Bien que la plateforme soit réservée aux utilisateurs d'au moins 13 ans en théorie, TikTok n'aurait pas correctement pris en compte les risques pour les personnes plus jeunes ayant créé un compte.

TikTok a réagi en affirmant être en désaccord avec la décision, notamment le montant de l'amende, et en évaluant les étapes futures, sans confirmer un éventuel appel. L'entreprise a noté que certaines des critiques portaient sur des fonctionnalités et des paramètres qui avaient été modifiés peu de temps après la période en question. Elle a souligné que tous les comptes de personnes de moins de 16 ans sont désormais automatiquement privés par défaut.

L'autorité irlandaise de protection des données agit au nom de l'UE car le principal établissement de TikTok en Europe se trouve en Irlande. Ce n'est pas la première fois que TikTok est condamné pour ses pratiques en matière de données personnelles des mineurs, ayant déjà reçu des amendes aux États-Unis, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. La décision intervient dans un contexte de renforcement des contrôles et des sanctions à l'égard des géants de la technologie, tant en Europe qu'aux États-Unis.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.