Tamda Ouguemoun : Approbation du projet de la station de dessalement de l’eau de mer

05/06/2024 mis à jour: 04:17
874

Le Conseil des ministres a approuvé, dimanche dernier, lors de sa réunion présidée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le projet de réalisation d’une station de dessalement de l’eau de mer à Tamda Ouguemoun,  dans la commune d’Iflissen, 55 kilomètres au nord-est de  wilaya de Tizi Ouzou. 

Les études techniques relatives à ce projet «doivent être approfondies et minutieuses, notamment en ce qui concerne l’approvisionnement en énergie», a précisé un communiqué rendu public par les services de la Présidence de la République. 

Il est, par ailleurs, mentionné que «le président de la République a enjoint le ministre de l’Hydraulique de coordonner avec le ministre de l’Energie pour parvenir à un accord définitif sur les étapes techniques». Il est important de rappeler, par ailleurs, que  la station de dessalement de l’eau de mer d’Iflissen, d’ une capacité de 60 000 m3 /jour, pourrait régler le problème de l’AEP dans toutes les communes du nord de la wilaya de Tizi Ouzou, à l’instar de Tigzirt, Azeffoun, Ait Chafaa, Aghribs et Iflissen qui font face à d’incessantes pénuries d’eau, notamment en été. Une autre station de dessalement d’eau de mer au profit de la wilaya de Tizi Ouzou est également prévue à Aït Chaffa, dans la daira d’Azeffoun. 

La daïra de Tigzirt dispose également d’une autre station de dessalement implantée au niveau de la plage de Tassalast, à quelques encablures seulement du centre-ville. Elle a été lancée en 2003 mais n’a jamais bien fonctionné à cause des pannes répétitives. 

L’APW de Tizi Ouzou, qui a déjà interpellé, il y a quelques mois, le ministre des Ressources en eau sur les problèmes récurrents que connaît la wilaya  en matière d’alimentation en eau potable, «se félicite du bon dénouement réservé à ce dossier par les services du gouvernement, notamment des résolutions issues du dernier Conseil des ministres». 

«L’APW de Tizi Ouzou est déterminée à doter la commune d’Iflissen d’une station de dessalement d’eau de mer (60 000 m3/jour) et faite de même à Aït Chaffaa (300 000 m3/jour)», précise Mohamed Kalalèche, président de l’Assemblée de wilaya.    

Copyright 2024 . All Rights Reserved.