Soudan : Plus de 2,6 millions de déplacés en deux mois

01/07/2023 mis à jour: 16:47
AFP
833

Depuis que les combats ont éclaté au Soudan à la mi-avril, plus de 2,6 millions de personnes ont fui leur foyer et plus de 560 000 d’entre elles sont devenues des réfugiés internationaux, déclarent les agences humanitaires de l’ONU. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA), plus de 2,1 millions de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays depuis le 15 avril, dont 1,4 million ont fui la capitale Khartoum. 

Plus de 560 000 personnes ont traversé la frontière pour se réfugier dans les pays voisins, principalement en Egypte, au Tchad et au Soudan du Sud. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a rapporté que plus de 200 000 personnes avaient fui vers le Tchad voisin, y compris des Tchadiens qui avaient auparavant fui leur pays vers le Soudan. Avant les combats au Soudan, le Tchad accueillait près de 600 000 réfugiés, dont 400 000 en provenance du Soudan. 

L’OCHA a noté que les organisations humanitaires ont apporté une aide à plus de 2,8 millions de personnes à travers le pays en leur fournissant de la nourriture, des soins nutritionnels, des services de santé, de l’eau et de la protection. Cependant, les partenaires humanitaires se disent entravés par l’insécurité et un accès bureaucratique réduit, dont l’absence de visas pour le personnel des ONG internationales. «Les attaques contre les locaux et les entrepôts humanitaires continuent d’entraver notre capacité à acheminer l’aide en toute sécurité», a déclaré l’OCHA. «Nous sommes confrontés à d’énormes difficultés pour atteindre les populations dans les zones touchées par le conflit à Khartoum, au Darfour et au Kordofan.»

 Depuis le début de la crise, 13 travailleurs humanitaires ont été tués et de nombreux autres blessés, alors que certains membres du personnel humanitaire sont portés disparus, a indiqué l’OCHA.  

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.