Somalie : Deux membres de l’US Navy portés disparus

14/01/2024 mis à jour: 19:45
1287

Deux membres de la marine américaine sont portés disparus au large des côtes somaliennes depuis jeudi soir, a indiqué l’armée américaine dans un communiqué vendredi. «Une opération de recherche et de sauvetage est en cours pour localiser les deux marins. 

Pour des raisons de sécurité opérationnelle, nous ne diffuserons pas d’autre information jusqu’à ce que la mission de secours soit terminée», a précisé le commandement de l’armée américaine. Les deux marins sont déployés au sein de la 5e flotte des Etats-Unis, qui opère dans une vaste zone incluant le golfe Persique, la mer Rouge, le golfe d’Oman et certaines parties de l’océan Indien. 

Son quartier général est implanté à Manama, au Bahreïn. L’armée américaine, qui possède une base à Djibouti, mène depuis plusieurs années des opérations en Somalie, en coopération avec l’armée régulière somalienne et au nom du gouvernement. Il s’agit principalement de frappes aériennes contre les terroristes Shebab, liés à Al Qaïda. 

Mi-décembre, un important commandant des Shebab, considéré comme le responsable d’une attaque menée en 2020 contre une base militaire américano-kényane dans l’est du Kenya, a ainsi été tué dans une frappe aérienne américaine menée, selon l’armée américaine, «en coordination avec le gouvernement fédéral de Somalie». 
 

Les Nations unies en Somalie ont par ailleurs condamné vendredi une attaque au mortier contre un aéroport international de Mogadiscio, capitale de la Somalie, attaque qui avait tué jeudi un membre de l’Unité des gardes de l’ONU. La représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU pour la Somalie, Catriona Laing, a fait savoir que plusieurs obus de mortier avaient atterri dans le périmètre de l’aéroport international d’Aden Adde, où se trouve le complexe de l’ONU. 

«L’Unité des gardes de l’ONU joue un rôle important pour assurer la sûreté et la sécurité du personnel de l’ONU qui travaille pour soutenir la construction de la paix et de l’Etat en Somalie», a déclaré Mme Laing dans un communiqué publié à Mogadiscio. 

L’ONU en Somalie a indiqué que les obus de mortier avaient endommagé les infrastructures en plus de causer la mort d’un membre de l’Unité des gardes. Le groupe terroriste shebab, qui mène presque quotidiennement des attaques contre le gouvernement somalien, a revendiqué cette attaque contre cette installation lourdement fortifiée. 

L’ONU a appelé à traîner en justice les personnes responsables, et exprimé son engagement à soutenir le peuple et le gouvernement de Somalie dans leurs efforts pour construire la paix et la stabilité dans le pays.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.