Sensibilisation aux changements climatiques : Une initiative pédagogique destinée aux écoliers

23/03/2022 mis à jour: 12:01
2892

La troisième et dernière étape de «La plus grande leçon du monde» portant sur les changements climatiques vient de se terminer en Algérie. 
 

Lancée le 2 mars, l’initiative pédagogique, menée par l’Unicef et le ministère de l’Education nationale, a ciblé des établissements scolaires dans les trois paliers, situés respectivement dans les wilayas de Aïn Témouchent (lycée), Bechar (école primaire) et Sétif (CEM).
 

Faisant partie du programme Projet Everyone, «La plus grande leçon du monde», destinée aux enfants et aux jeunes, encourage l’apprentissage et l’utilisation des objectifs du développement durable (ODD). 
 

Partant ainsi du principe que l’apport de cette catégorie est important pour un meilleur avenir et pour la sauvegarde de la planète. En 2015, les dirigeants et chefs d’Etat de 193 pays affiliés à l’Organisation des Nations unies (ONU) ont élaboré un plan, qualifié d’ambitieux, pour lutter, entre autres, contre la pauvreté, les inégalités et les changements climatiques d’ici à 2030.

 Il s’agit des 17 ODD dont, par ordre chronologique, ceux de l’éradication de la pauvreté, la lutte contre la faim, l’accès à la santé et à l’éducation de qualité, l’égalité entre les sexes, etc. 
lutte contre les changements climatiques
 

Le n°13 correspond à la lutte contre les changements climatiques. Et c’est sur cet objectif qu’est basée l’initiative de «La Plus grande leçon du monde». Une approche de sensibilisation à ces risques et à l’importance de la préservation de l’environnement est présentée aux élèves. A l’issue, un cours modèle portant sur le thème et les conséquences qui en découlent a fait l’objet d’une vidéo. 
 

«Nous produisons des outils créatifs pour les éducateurs et des expériences d’apprentissage axées sur l’action pour les enfants et les jeunes qui leur permettent de développer les compétences et la motivation pour agir en faveur des ODD. Chaque année, nous créons des campagnes et des défis pour que cette initiative reste intéressante et pertinente. 
 

Nous les soutenons par des actions locales afin de nous assurer que tous soient inclus. Nous pensons que l’éducation est la clé pour tenir la promesse des objectifs, c’est pour cela que nos ressources sont mises à la disposition de tous gratuitement, en source ouverte et en plus de 30 langues», expliquent les responsables dont l’action, est-il précisé, s’effectue par le biais d’un réseau mondial diversifié qui va des Agences des Nations unies aux réseaux locaux de jeunes afin d’inclure le plus grand nombre. «Depuis 2015, nous avons fait connaître les objectifs mondiaux aux enfants du monde entier. En 2019, nous avons touché 17,9 millions d’enfants dans plus de 160 pays», est-il soutenu. 

L’événement en Algérie a pris fin au niveau du collège 17 Octobre 1961, situé au chef-lieu de la wilaya de Sétif. Le tournage de la leçon a été supervisé par deux responsables du ministère de l’Education nationale, à savoir Hadjira Abbas et Assia Laouar, respectivement, sous-directrice de la pédagogie et de la guidance scolaire pour la première, et sous-directrice de la pédagogie et de l’orientation scolaire pour la seconde. Selon des propos recueillis, la problématique en question a suscité l’intérêt de l’ensemble des classes pédagogiques concernées.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.