Santé : L’OMS espère un «accord historique» sur les pandémies

23/05/2023 mis à jour: 21:43
AFP
536
Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus

Un nouvel accord sur les pandémies actuellement en négociations doit être un «accord historique» marquant un changement radical dans le domaine de la santé mondiale après la crise de la Covid-19, a déclaré dimanche à Genève le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus. «Nous ne pouvons tout simplement pas continuer comme avant», a déclaré M. Tedros en ouvrant les travaux de la 76e Assemblée mondiale de la santé, qui réunit à Genève jusqu’au 30 mai les délégués des Etats membres de l’OMS. 

Les Etats membres ont entamé les négociations pour parvenir à un accord international pour faire en sorte que le monde soit mieux armé pour prévenir une prochaine pandémie et y réagir d’une manière plus efficace. Le processus n’en est qu’à ses débuts, mais l’objectif est l’obtention d’un accord pour la prochaine Assemblée mondiale de la santé en mai 2024. «L’accord sur la pandémie que les Etats membres sont en train de négocier doit être un accord historique pour susciter un changement de paradigme dans le domaine de la santé mondiale, en reconnaissant que nos destins sont liés», a déclaré M. Tedros. «J’espère que les négociations en cours sur la prévention, l’état de préparation et la riposte face aux pandémies aboutiront un une approche multilatérale solide qui sauvera des vies», a déclaré de son côté le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, dans un message vidéo. Le président du Timor oriental Jose Manuel Ramos-Horta a souligné que «chaque pays, grand ou petit, riche ou pauvre, a lutté pour mettre en oeuvre une réponse appropriée à la pandémie». 

La pandémie a fait, selon les chiffres officiels, près de sept millions de morts dans le monde, mais le bilan réel doit être proche des vingt millions de morts, selon des estimations de l’OMS. En mai, M. Tedros a déclaré que la Covid ne constituait plus une urgence pour la santé mondiale. Mais «la Covid-19 est toujours avec nous, tue encore, change encore et demande notre attention», a-t-il déclaré dimanche. Le monde a émergé d’un «long tunnel noir», a souligné le chef de l’OMS, «c’est le moment de nous souvenir de la noirceur du tunnel et ... d’aller de l’avant à la lumière des nombreuses et douloureuses leçons qu’il nous a enseignées». 

S’il aboutit, l’accord sur la pandémie serait le deuxième traité contraignant sur la santé depuis la fondation de l’OMS il y a 75 ans. M. Tedros a rappelé le succès du précédent accord, la Convention-cadre de l’OMS de la lutte antitabac (CCLAT) adoptée il y a vingt ans. Depuis, le tabagisme a diminué d’un tiers dans le monde, s’est-il félicité.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.