Sam Bankman-Fried voulait payer Donald Trump 5 milliards de dollars pour qu'il ne se représente pas

04/10/2023 mis à jour: 03:11
1439
Sam Bankman-Fried n'a ainsi rien trouvé de mieux que de soudoyer l'ancien président des États-Unis pour qu'il ne se représente pas aux élections de 2024

Les récentes révélations concernant Sam Bankman-Fried, ancien magnat des cryptomonnaies actuellement poursuivi pour fraude et blanchiment après la faillite de FTX, continuent d'attirer l'attention, dévoilant des aspects de plus en plus excentriques de sa personnalité. 

Son procès, qui a débuté mardi, met en lumière sa personnalité déjantée, mais de nouvelles informations laissent entrevoir d'autres surprises. En effet, ce trentenaire aurait envisagé de verser cinq milliards de dollars à Donald Trump pour l'empêcher de se présenter aux élections présidentielles américaines de 2024.

Cette révélation provient de l'auteur Michael Lewis, qui vient de publier le livre intitulé «Going Infinite : The Rise and Fall of a New Tycoon». Lewis a eu de nombreuses rencontres avec Sam Bankman-Fried au cours des deux dernières années, ce qui lui a permis de mieux comprendre ce personnage haut en couleur. Dans une interview accordée à CBS, Michael Lewis explique que, selon le créateur de FTX, Donald Trump était perçu comme une menace existentielle pour la démocratie.

Ainsi, Sam Bankman-Fried aurait envisagé de soudoyer l'ancien président des États-Unis pour l'inciter à ne pas se présenter aux élections de 2024. «Le montant qui circulait quand j'en parlais avec Sam était de 5 milliards de dollars. (...) La question qui préoccupait Sam n'était pas seulement de savoir si 5 milliards de dollars étaient suffisants pour convaincre Trump de ne pas se présenter, mais aussi de savoir si cela était légal», relate Michael Lewis. Toutefois, cette idée farfelue n'a jamais été concrétisée en raison de l'effondrement de FTX le 11 novembre dernier, entraînant une crise majeure dans le monde des cryptomonnaies.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.