Royaume-Uni : enquête sur la mort de 88 personnes ayant acheté des substances d'aide au suicide

25/08/2023 mis à jour: 11:46
2920
Les enquêteurs ont identifié 232 acheteurs sur une période de deux ans

L'agence britannique chargée de la lutte contre la criminalité, la «National Crime Agency» (NCA), a communiqué le vendredi 25 août son initiative d'ouvrir une enquête sur le décès de 88 individus au Royaume-Uni. 

Ces personnes avaient acheté sur des sites internet canadiens des substances destinées à faciliter le suicide. «Actuellement, l'opération d'enquête de la NCA, visant à identifier d'éventuelles infractions pénales survenues au Royaume-Uni, est en cours», a déclaré l'agence.

Dès le mois d'avril, la NCA avait reçu des renseignements concernant des achats de produits provenant de ces sites réalisés par plusieurs personnes au Royaume-Uni. Durant une période de deux ans s'étendant jusqu'en avril, les enquêteurs ont identifié 232 acheteurs. Parmi ceux-ci, 88 ont succombé.

Cependant, l'agence a souligné qu'actuellement, aucun lien formel n'a été établi entre les substances achetées sur ces sites et la cause du décès de ces individus.

L'annonce survient à la suite de l'arrestation au Canada de Kenneth Law, âgé de 57 ans, qui a été inculpé pour assistance au suicide, selon les médias britanniques. Law est accusé d'avoir expédié 1200 colis dans 40 pays et est impliqué dans plusieurs enquêtes menées aux États-Unis, en Italie, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.