Révision du système des subventions : Le PT sera présent à la commission nationale

18/05/2022 mis à jour: 18:56
911

Le Parti des travailleurs (PT) sera présent à la commission nationale chargée de réviser le système des subventions sociales. L’annonce a été faite hier par le biais d’un communiqué rendu public par le secrétariat général du parti.

«Le Parti des travailleurs a reçu un courrier de la présidence de la République, à travers lequel il lui est demandé de désigner un représentant à la ‘‘commission’’ chargée de réviser le système des subventions sociales qui sera installée demain (aujourd’hui ndlr) mercredi 18 mai par le président Abdelmadjid Tebboune», a affirmé le PT, confirmant sa présence à cette commission pour qu’il puisse défendre sa position déjà connue sur ce dossier d’une extrême importance et sensibilité. «Parce qu’il s’agit d’une question fondamentale pour la survie de l’immense majorité du peuple, le Parti des travailleurs a décidé d’y aller pour exprimer sa position, connue de tous, à savoir le maintien des subventions de l’Etat aux produits et services de large consommation et des transferts sociaux, car ils font partie des principaux fondements de l’Etat social, produit de la Révolution de Novembre 1954 et du sacrifice de 1,5 million de martyrs», a précisé le parti de Louisa Hanoune.

Ainsi donc, le PT siégera dans cette commission afin qu’il puisse défendre le maintien des subventions de l’Etat vitales pour de nombreux Algériens «dans une situation marquée par l’effondrement social généralisé sans précédent qui fait peser les plus grands dangers sur la cohésion nationale et la stabilité du pays». Le PT a déjà exprimé, haut et fort, son opposition «à toute remise en cause d’un des principaux acquis de l’indépendance nationale qui a permis des avancées considérables dans la lutte contre la pauvreté».

Pour cette formation politique, aussi bien les subventions directes de certains produits de large consommation que les transferts sociaux ont substantiellement contribué «à l’amélioration du pouvoir d’achat et plus généralement au progrès socio-économique».

S’il y a donc un dossier sur lequel le PT refuse de céder, c’est bien celui des subventions. Il rappelle que parmi les acquis fondamentaux de l’indépendance, il y a bien l’accès gratuit à l’école, à l’université, à la santé et au logement. L’objectif assigné à la commission nationale de révision des subventions, dont l’installation prévue pour aujourd’hui a été finalement reportée, est de trouver le meilleur moyen d’aller vers le ciblage des subventions.

Autrement dit, cette commission aura à mettre en place un nouveau système pour des subventions plutôt orientées vers les couches sociales qui en ont besoin. Pour ce faire, le gouvernement a déjà sollicité l’assistance technique de la Banque mondiale pour mettre un outil visant à déterminer et à recenser les familles aux revenus modestes, éligibles donc à recevoir l’aide de l’Etat.

Copyright 2023 . All Rights Reserved.