Ressources en eau et stress hydrique : L’ouest et le centre du pays de nouveau sous pression

15/09/2022 mis à jour: 15:01
1352
Barrage d’Erraguene, wilaya de Jijel

En stress hydrique depuis quelques années déjà, la raréfaction de la ressource en eau en Algérie se fait sentir de plus en plus. Les wilayas du centre et de l’ouest du pays, celles de l’Est un peu moins, en sont les plus touchées. Avec un taux de remplissage très minime et la hausse des températures, la situation risque de s’empirer. 
 

Le stress hydrique s’aggrave en Algérie. Les indicateurs concernant la disponibilité de l’eau sont au rouge. Selon l’Agence nationale des barrages et des transferts (ANBT), le taux de remplissage des barrages est de 34,3%. Ce chiffre arrêté, hier mercredi, est réparti sur les différentes régions du pays. 

Pour la région ouest, les barrages ne sont remplis qu’à 17,48%. Pour la région du centre, qui englobe les wilayas du grand Alger, Médéa, Tipasa et la Kabylie, la situation est aussi aride. Les barrages sont à 17,84% de remplissage. 

La région du Chellif, qui couvre les wilayas de Mostaganem, Tiaret, Chlef, Ain Defla et la zone qui les entoure, est un peu mieux lotie. Le taux de remplissage est de 30,59%. Selon l’ANBT, ce sont les wilayas de l’Est qui sont dans une meilleure position. Le taux y est estimé à 50,69%. 

D’après le même rapport de situation, plusieurs barrages sont en zone rouge. Les plus importants sont Koudiet Acerdoune dans la wilaya de Bouira, Tichi Haf à Béjaïa et quelques barrages dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj. Cette année, le barrage de Taksebt est prémuni. L’ANBT justement rassure sur son taux de remplissage. 
 

Le dessalement comme solution
 

Même si aucun chiffre n’est donné dans ce sens, il reste, selon les responsables de l’agence, meilleur que celui de l’année passée, où il est resté complètement à sec jusqu’à début novembre. «Le dessalement reste notre unique bouée de sauvetage aujourd’hui. Nous sommes en pleins changements climatiques avec des pics de chaleur très importants. 

Même la politique de l’Etat et les instructions du président de la République vont dans ce sens. Certes, c’est une démarche budgétivore, mais nous n’avons pas de choix vu que la concentration la plus importante de la population est dans la région du nord du pays», déclare Messaoud Maatar, directeur général de l’ANBT qui évoque aussi une autre solution qu’est le recours vers l’eau souterraine. 
 

Selon lui, se focaliser sur les eaux superficielles et la générosité du ciel ne pourra pas être suffisant pour étancher la soif de la population en augmentation constante et des autres secteurs demandeurs d’eau, tels que l’agriculture ou l’industrie. 
 

Il est à signaler que des petites stations de dessalement d’eau de mer ont été construites dans l’urgence et d’autres à l’arrêt ont été réhabilitées pour éviter le retour de la crise de l’eau dans les wilayas du Nord. 
A ce jour, 14 stations sont entrées en exploitation. 
 

D’ici 2024, cinq nouvelles stations devraient entrer en service. Combien de temps l’actuelle ressource nous permet l’autonomie ? Notre interlocuteur a refusé de donner un indice, étant donné que la distribution de l’eau ne relève pas de son agence, mais plutôt de la tutelle. 
 

Il déclare toutefois que son agence établit ses prévisions à partir du mois de novembre. La suffisance de la ressource est dépendante de la distribution et de la rationalisation de l’utilisation de l’eau. Va-t-il y avoir de la pluie dans les prochains jours ? Les services de l’Office national de météorologie restent optimistes, mais prudents dans leurs prévisions. «Le changement de la situation météorologique était prévisible. Nous sommes en train de vivre réellement les effets du changement climatique, avec des épisodes caniculaires fréquents sur le nord du pays. 
 

Durant cet été, nous avons enregistré 22 BMS canicule contre 19 l’été dernier», avait expliqué Houaria Benrekta, responsable communication à l’ONM avant de souligner que ces vagues de chaleurs n’excluent pas la présence d’orages, parfois violents. 
 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer