Réseaux énergétiques à Tipasa : Près de 10 000 foyers raccordés

10/02/2024 mis à jour: 07:00
833
Les zones dites «d’ombre» ont été raccordées en priorité - Photo : D. R.

La majeure partie de ces foyers est située dans des zones montagneuses et isolées de l’ouest et du sud de la wilaya.

Au total, 9978 foyers répartis sur différentes communes de la wilaya de Tipasa, dont une majorité relevant de zones isolées, a été raccordée aux réseaux d’électricité et du gaz durant l’année 2023, a-t-on appris de la direction locale de Distribution de l’électricité et du gaz.

Sur ce total de foyers raccordés, 5000 ont bénéficié d’un branchement au réseau de gaz naturel, tandis que 1121 autres ont été raccordés au réseau électrique, selon la même source, qui a souligné que la majeure partie de ces foyers est située dans des zones montagneuses et isolées de l’ouest et du sud de la wilaya.

Inscrites dans le cadre du programme gouvernemental visant le désenclavement de ces zones, ces opérations ont nécessité la réalisation d’un réseau électrique de 300 km et d’un réseau de gaz de 62 km.

Pour le reste des foyers raccordés aux deux réseaux énergétiques en 2023, soit 3857 habitations, il s’agit de 2865 logements de type location-vente de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) et de 792 unités publiques locatives (LPL), a-t-on précisé.

L’année 2023 a, par ailleurs, vu le raccordement de 57 exploitations agricoles à l’énergie électrique sur un total de 143 ciblées, selon la direction de distribution de l’électricité et du gaz qui s’attelle, actuellement, à l’examen des dossiers de raccordement de 86 exploitations agricoles, en coordination avec les directions locales des services agricoles et de l’énergie ainsi qu’avec les collectivités locales.

Au titre des efforts d’accompagnement des investisseurs, 12 projets ont été raccordés à l’énergie électrique et gazière, à la période indiquée, tandis que des travaux sont en cours de raccordement de deux autres projets, a-t-on ajouté de même source.

De nombreuses infrastructures du secteur des ressources en eau ont été également raccordées à l’énergie électrique, l’an dernier, dont 52 forages hydrauliques et 17 stations de pompage d’eau potable relevant des communes de Menaceur, Tipasa, Chaiba, Nador, Hattatba, Sidi Ghilès, Cherchell et Gouraya.

A cela s’ajoute la mise en service de deux transformateurs électriques d’une capacité de sept et quatre mégawatts, au niveau de deux stations de pompage d’eau relevant du barrage Kef Eddir d’une capacité de production de près de 70 000m3 d’eau/jour.

Dans le secteur de l’éducation, la direction de distribution a procédé, à la même période, au raccordement de 29 établissements scolaires à l’électricité et au gaz naturel sur un total de 30 demandes exprimées, soit un taux de réalisation de 96%, a-t-on noté. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.