Réseau national de calcul intensif : Baddari donne le coup d'envoi

23/08/2023 mis à jour: 11:16
APS
980

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari, a effectué, hier à Alger, une visite d'inspection au Centre de recherche sur l'information scientifique et technique (Cerist) à Ben Aknoun, durant laquelle il a donné le coup d'envoi du lancement du Réseau national de calcul intensif.

Le ministre a précisé que le Réseau national de calcul intensif comprend, dans sa phase initiale, «un réseau composé de plateformes de 8 uni-versités sur le territoire national, et se déclinera en 20 autres plateformes avant fin février 2024».

Au cours de cette visite, qui s'inscrit dans le cadre de la volonté de la tutelle de développer divers projets de numérisation et d'intelligence artificielle (IA), M. Baddari s'est enquis du fonctionnement des différentes unités et départements du Cerist, dont l'unité "GPU for AI".

Le ministre a également suivi un exposé sur l'avancement des travaux liés au "Technopol" de ce centre, censé amorcer, une fois opérationnel, "un saut qualitatif" dans le domaine de la recherche et de l'innovation dans l'informatique, la numérisation, l'entrepreneuriat et les incubateurs.

M. Baddari a souligné que ce réseau permettra de «répondre à la demande sans cesse croissante sur les applications de l'intelligence artificielle et du Big data, en sus de moderniser les opérations associées et de s'orienter vers la simulation numérique».

«Le bureau d'études du centre se charge du développement des résultats de la recherche scientifique dans le domaine de l'IA et la cybersécurité», a-t-il ajouté. A cette occasion, il a annoncé la création d'un nouveau centre de données au niveau du Cerist répondant aux normes internationales, lequel devrait entrer en service dès novembre prochain.

Le ministre a évoqué, par ailleurs, l'opération de recrutement lancée par son département ministériel, «la plus importante depuis l'indépendance», rappelant «l'ouverture de 10 000 nouveaux postes répartis sur l'ensemble des établissements universitaires» du pays, dont 8.000 maîtres-assistants catégorie "B", 1409 professeurs hospitalo-universitaires, et 693 enseignants-chercheurs classe "B".

Copyright 2024 . All Rights Reserved.