Rentrée professionnelle dans les wilayas du centre : De nouvelles spécialités adaptées à l’environnement socioéconomique

09/10/2023 mis à jour: 15:07
1100
De nouvelles spécialités qui répondent aux besoins du monde du travail - Photo : D. R.

Des formations répondant aux besoins du marché de l’emploi de chaque wilaya à la demande locale en main d’œuvre spécialisée et aux spécificités socioéconomiques de chaque région.

Plusieurs nouvelles spécialités, adaptées à l’environnement socioéconomique local, ont été ouvertes par le secteur de l’enseignement et de la formation professionnels, à travers les wilayas du Centre, à l’occasion de la rentrée professionnelle, dimanche, pour la session d’octobre. Des formations, répondant aux besoins du marché de l’emploi de chaque wilaya, à la demande locale en main-d’œuvre spécialisée et aux spécificités socioéconomiques de chaque région, ont été ainsi introduites sur la carte de formation des wilayas du Centre.

A Djelfa, le secteur a connu, pour cette nouvelle rentrée, l’inscription de 8102 stagiaires et la création de deux nouvelles spécialités qui sont l’entretien des réseaux ferroviaires et entretien du matériel et équipements et médicaux. La spécialité d’entretien des réseaux ferroviaires répond au souci d’accompagner les quatre projets de lignes ferroviaires dont a bénéficié la wilaya et dont une ligne, celle traversant la partie nord de la wilaya et comptant trois gares, est opérationnel.

Dans la wilaya de Aïn Defla, l’offre de formation pour cette session, totalisant 6770 places, a été également renforcée par plusieurs spécialités en mode apprentissage, à savoir de l’hygiène, sécurité et environnement (HSE), l’hôtellerie, tourisme et restauration (HTR), l’installation et maintenance des panneaux solaires photovoltaïques et maintenance des équipements miniers.

A Tipasa, qui compte 13 129 inscrits, dont 6300 nouveaux, 9 nouvelles spécialités ont été ouvertes. Il s’agit de Suivi des réalisations de construction, Suivi des éléments de la construction, gestion des déchets dangereux et valorisation et recyclage des déchets. A cela s’ajoutent l’informatique et maintenance des systèmes d’information, réparation de téléphones fixes et mobiles, l’installation et l’entretien de panneaux solaires et l’aquaculture.

A Médéa, 137 spécialités sont assurées avec l’introduction de nouvelles spécialités parmi lesquelles le tourisme, l’audiovisuel, la fabrication de vêtements en cuir, la maroquinerie et les télécommunications. Dans cette wilaya, l’offre de formation dans le domaine de l’industrie représente 24% de l’offre globale, 13% pour l’agriculture et l’agroalimentaire, 12% pour les métiers du bâtiment et les travaux publics, 10% pour l’artisanat et les services et 9% pour des formations dans les domaines de l’énergie et les énergies renouvelables.

A Blida, ou 8377 places ont été ouvertes pour cette rentrée, 10 nouvelles spécialités sont disponibles, dont la maintenance des systèmes d’informatique, gestion et sécurité des réseaux d’informatique. Il s’agit de formation en phase avec le processus de numérisation des différents secteurs. D’autres formations en horticulture, entretien des réseaux routiers, production culinaire, maintenance mécanique et automatique, ont aussi été ouvertes pour répondre aux besoins du marché local en la matière. 


 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.