Région contestée d’Abyei : Khartoum appelle Juba à activer les mécanismes conjoints

11/04/2023 mis à jour: 12:06
526

Le Soudan a appelé cette semaine le Soudan du Sud à activer les mécanismes conjoints en vigueur entre les deux pays afin de rétablir la paix et la stabilité dans la région frontalière contestée d’Abyei.

Hamdan Dagalo, vice-président du Conseil souverain de transition du Soudan, a lancé cet appel lors d’une réunion du Comité mixte de contrôle d’Abyei (AJOC), qui réunit les parties soudanaise et sud-soudanaise.

M. Dagalo a souligné la nécessité de maintenir la coordination et la coopération entre le Soudan et le Soudan du Sud pour renforcer la confiance et échanger des points de vue sur la manière de poser des bases solides en vue d’une solution définitive à la question d’Abyei.

«Les mécanismes conjoints doivent être activés, et un environnement propice au renforcement de la sécurité, du développement et de la stabilité doit en parallèle être mis en place afin de bénéficier aux communautés de la région», a indiqué M. Dagalo.

Il a exhorté la communauté internationale à renforcer sa coopération et à  jouer un rôle dépassant la simple aide humanitaire afin de contribuer à la mise en œuvre de projets de développement dans la région.

Le Soudan et le Soudan du Sud se disputent la région frontalière d’Abyei, une zone riche en pétrole qui représente l’un des principaux obstacles au règlement des divergences entre les deux pays. En 2011, le Conseil de sécurité des Nations unies a créé la Force intérimaire de sécurité des Nations unies pour Abyei (FISNUA) afin de surveiller la zone frontalière. 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.