Ramadhan à Tizi Ouzou : La solidarité bat son plein

17/03/2024 mis à jour: 06:44
1335
Ambiance conviviale dans un restaurant Rahma à Tizi Ouzou - Photo : D. R.

Pas moins de 45 120 familles nécessiteuses benificieront de la prime de solidarité. Les organisations humanitaires ont mobilisé leurs volontaires, sollicitant aussi leurs bienfaiteurs pour distribuer des couffins alimentaires.

Les actions de solidarité se multiplient avec le début du mois de ramadan à Tizi Ouzou. Comme chaque année, la solidarité durant ce mois sacré se caractérise avec l’ouverture d’espaces pour la rupture du jeûne. Une quarantaine de restaurants Rahma sont ouverts à travers toute la wilaya afin d’assurer un repas chaud aux nécessiteux et autres passants.

Ces actions humanitaires sont initiées par la Direction de l’action sociale et de la solidarité (DASS) en collaboration avec le CRA (Croissant-Rouge algériens) et autres organisation humanitaires  comme Kafil El Yatim ainsi que la contribution des bienfaiteurs.

Dans le chef-lieu de wilaya, des restaurants ont ouvert leurs portes pour accueillir à l’heure du fltour des nécessiteux, des passants et même des étudiants.

Le wali, Djilali Doumi, a soutenu, à la veille du ramadan, que les demandes affluent encore pour l’ouverture de ce genre d’espaces, soulignant «la disposition des services de wilaya à accompagner tout le monde dans ce genre d’initiatives».

De son côté, le président de la commission sociale de l’APW de Tizi Ouzou, Smaïl Benhamna,  a affirmé lors de sont passage à la radio locale que pas moins de 45 120 familles nécessiteuses sur un total de 57 219 familles inscrites sur la plateforme dédiée au recensement des foyers dans le besoin, vont bénéficier de la prime de solidarité de 10 000 DA.

Pour ce faire, une enveloppe de 45,120  milliards de centimes a été mobilisée auprès des différents organismes. Il rappellera la contribution de l’APW avec un montant de 10 milliards de centimes.

Le Fonds de solidarité des collectivités locales et la direction des affaires religieuses ont, pour leur part, contribué avec respectivement 24 milliards de centimes et 370 millions de centimes.

Les organisations humanitaires ont, par ailleurs, mobilisé, à l’occasion du mois de ramadan toutes leurs troupes de volontaires, sollicitant aussi leurs bienfaiteurs en prévision de la distribution de couffins alimentaires.

Depuis plusieurs jours, des campagnes de collecte de dons ont été initiées à travers les localités par le bureau de wilaya de l’association nationale Kafil el Yatim, tel est le cas à Aïn El Hammam. Le CRA a, pour sa part, entamé, depuis dimanche, la distribution de 2000 couffins, tout en annonçant l’organisation prochaine d’une campagne de circoncision collective des enfants issus de familles démunies, note-t-on.

Par ailleurs, il y a lieu de noter que pas moins de 12 marchés de proximité ont ouvert à travers tout le territoire de la wilaya de Tizi Ouzou. Cette action est initiée par la direction du commerce, en collaboration avec d’autres secteurs comme les services agricoles, le tourisme et de l’artisanat ainsi que l’UGCAA.

Ces espaces permettent d’assurer aux consommateurs la disponibilité des produits de large consommation en ce mois de jeûne, tout en limitant la spéculation sur les prix.

Pour citer l’exemple du chef-lieu de la wilaya, l’ouverture officielle du marché spécial ramadan a eu lieu jeudi dernier au niveau des espaces de l’ancienne gare routière et la placette  de l’Olivier,  sises à la sortie ouest de la ville des Genêts.

Au total, 140 commerçants se sont installés sur les trois grands espaces dédiés à cet effet. A travers les étals, des produits comme les légumes secs, l’huile, la semoule, la farine, les pâtes, les fruits, les dattes, les olives, le lait et ses dérivés, les viandes blanche et rouge, les boissons et autres aliments sont mis à la disposition des consommateurs.

Ces derniers étaient d’ailleurs nombreux à se rendre dans cet espace commercial, dimanche à la veille du mois sacré, avons-nous remarqué. Ils n’ont pas hésité à afficher leur satisfaction quant à la disponibilité des produits de première nécessité, à la qualité proposée, mais surtout aux prix affichés. «J’ai fait le tour des espaces.

Les prix y sont très abordables. J’ai aussi remarqué la variété des produits ainsi que leur bonne qualité», note, satisfaite, une cliente. Un autre consommateur se réjouit de la disponibilité de la viande rouge d’importation cédée pour rappel à 1350 DA  le kilogramme.          
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.