Publication de Khamissa El Badaouia de Mohamed Azza : Les sacrifices des mères des chouhada durant la guerre de Libération

12/03/2024 mis à jour: 05:35
APS
895

Publié fin 2023 par la maison d’édition et de distribution Dar El Mothakaf, le roman Khamissa El Badaouia (Khamissa la bédouine), de l’écrivain et enseignant en histoire Mohamed Azza, est une halte littéraire et historique sur les sacrifices des mères des chouhada durant la guerre de Libération nationale, tout en constituant un apport significatif pour l’effort national de documentation de la mémoire et de l’histoire locale et nationale.

Ce roman retrace l’histoire de Khamissa El Badaouia, une habitante d’un village des monts Ouarsenis durant la période coloniale, dont les six fils sont montés au maquis pour libérer la patrie du joug colonial. 

Restée seule au village, elle passe ses journées à attendre le retour de ses fils, tout en vivant des conditions dures et difficiles, dues essentiellement aux pratiques coloniales contre les populations locales. 

A travers cette histoire, l’écrivain tente, dans un style narratif direct, incluant quelques termes en dialecte local et en s’appuyant sur des documents et faits historiques véridiques, de mettre en lumière les sacrifices de cette femme, représentative, a-t-il dit, de «nombreuses mères algériennes qui ont sacrifié leurs fils et leurs filles pour la patrie et la liberté». 

Selon Mohamed Azza, ce roman de 129 pages «est basé sur des faits historiques qui se sont déroulés durant la semaine de la Victoire, soit les 18, 19 et 20 mars 1962, lorsque les mères sont sorties durant les festivités du cessez-le-feu pour accueillir leurs fils revenus du maquis». 

C’est là que Khamissa El Badaouia apprit la mort au champ d’honneur de ses six fils, une nouvelle qui, malgré sa tristesse, la remplie d’orgueil et de fierté tout au long du chemin de retour vers sa maison villageoise. Le romancier a souligné que cette œuvre, présentée à la dernière édition du Festival national de littérature et du cinéma de la femme, se veut une «contribution à l’écriture de l’histoire de la région, par le mode romanesque, considérant qu’il s’agit d’un style littéraire qui touche un large public». Il a, aussi, fait part de préparatifs en cours en vue d’une 2e édition de ce roman, qui englobera quelques enrichissements. 

A noter que l’écrivain Mohamed Azza possède à son actif plusieurs ouvrages, dont El Kilaâ Assamida (Les citadelles imprenables) et Chants pour la patrie et la paix, des mémoires historiques d’un nombre de  moudjahidine, outre un ouvrage intitulé Evolution historique de la Constitution algérienne, étude analytique comparée, à paraître «prochainement», selon son auteur. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.