Prix équitables

12/05/2024 mis à jour: 01:44
1096

La politique des prix chez Air Algérie est actuellement en réflexion pour aboutir à des tarifs équitables pour les vols domestiques et internationaux. Un ajustement de la politique de tarification a été mis en action pour réétudier les prix des vols, en réponse aux critiques sur les tarifs de la compagnie aérienne jugés «élevés» par les usagers. La compagnie a besoin  d’aiguiser sa stratégie de gestion pour aboutir à des prix à la fois concurrentiels et équitables.

Au-delà de la nécessité de renforcer sa position dans le classement économique africain, Air Algérie a surtout besoin de mettre en place des réformes liées à des améliorations dans sa politique de tarification pour exercer son activité dans un cadre concurrentiel équitable. Les usagers attendent de leur compagnie publique d’améliorer la politique des prix de billets et une meilleure qualité de service.

Au moment où sa part du marché national sur les vols internationaux a progressé de 52% en 2019 à 61,3% en 2023, les tarifs restent élevés, en particulier pendant la haute saison estivale. Air Algérie a annoncé à plusieurs reprises son intention de baisser les prix des billets, mais les usagers estiment que les baisses des prix ne se sont concrétisées que timidement.

Air Algérie se défend en avançant un argument chiffré en précisant avoir «pratiqué 80 actions à tarifs promotionnels, en 2023, avec des réductions atteignant les 50% au profit de la communauté algérienne résidant à l’étranger dans le cadre du Tarif Djalia».

Durant le mois de Ramadhan dernier, la compagnie a consenti une réduction de 50% sur les billets au profit de nos expatriés, en application des instructions du président Tebboune. La dernière promotion en date s’est déclinée en une formule dédiée aux familles pour les vacances d'été, appelée Osrah. Les principales réformes jusque-là menées par Air Algérie ont porté sur l'expansion du réseau international et la digitalisation des services aux passagers.

D’autres chantiers sont nécessaires, à l’image du renforcement des procédures de réclamation pour les retards, annulations, et incidents bagages. Avec un Etat accompagnateur et très impliqué dans la restructuration de la compagnie, les indicateurs de 2023 sont passés au vert avec «une progression du trafic de 67% sur les lignes internationales et 13% sur les lignes domestiques, avec un volume global d’activité chiffré à 7,27 millions de passagers», selon les chiffres récemment dévoilés par la compagnie. 

Le plan d’expansion prévoit l’acquisition de 40 avions à court terme pour renforcer sa flotte composée de 56 appareils. Le transporteur a commandé 15 nouveaux aéronefs chez les constructeurs Boeing et Airbus et demandé la location de plusieurs autres appareils.

De leur côté, les usagers restent focalisés sur la nécessité d’une politique de tarification qui permettrait une concurrence plus vitale et plus équitable entre les compagnies aériennes. La libéralisation du marché algérien du transport aérien doit se faire avec prudence et progressivement, en établissant un juste équilibre entre les intérêts des usagers et ceux du secteur.  
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.