Principal pourvoyeur de sang à Chlef : Le centre de transfusion sanguine veut renforcer son rôle vital

16/01/2023 mis à jour: 08:10
965

Le CTS de Chlef, rattaché à l’EPH Chorfa, veut renforcer ses capacités d’intervention pour devenir un centre de dimension régionale englobant aussi bien la wilaya de Chlef que les wilayas limitrophes. C’est l’objectif que s’est fixé la responsable du centre, la spécialiste Dr Naziha Bounadja, qui a fait de ce projet une priorité majeure.

D’après elle «le CTS de Chlef a besoin d’être érigé en centre de wilaya afin de  renforcer son rôle vital dans le domaine et de lui permettre de faire face à la demande croissante et régulière des hôpitaux et cliniques privées de la région en poches de sang et de plaquettes. Pour l’heure, nous sommes l’unique  fournisseur de  cette matière vitale pour les 25 établissements de santé  dont 10 hôpitaux, 11 cliniques médicales privées et 25 blocs opératoires dans la wilaya ainsi que pour les hôpitaux des wilayas limitrophes, telles que Ain Defla et Relizane. Nous avons même fourni du sang à la demande d’établissements hospitaliers des wilayas d’Oran, Blida et Tiaret».   Et d’ajouter : «Le CTS de Chlef a atteint un total de 7000 poches de sang en 2022, grâce à l’acquisition de deux appareils Cytaphérèse affectés par l’ANS. Nous sommes capables d’augmenter sensiblement ce chiffre si nous disposons d’une clinique mobile pour le prélèvement de sang en ville et dans les communes».

Docteur Naziha Bounadja reste toutefois optimiste quant à la promotion du CTS  de Chlef en centre régional de transfusion sanguine, grâce aux efforts de la wilaya de la DSP et de l’ANS.

Première décision importante, selon elle, est l’annonce par le wali de Chlef lors de sa récente visite au centre, de l’affectation définitive au CTS de son siège  actuel à Hai Cherifi Kaddour, au centre de Chlef. C’est une décision salutaire qui va permettre le lancement d’une opération de réaménagement et de  réhabilitation des locaux abritant le centre en question, en collaboration avec l’agence nationale du sang (ANS) dont la DG nous a promis l’affectation de nouveaux équipements pour cette activité.

Parallèlement, la responsable du CTS de Chlef compte sur le soutien des donneurs de sang toujours fidèles pour renforcer encore le rôle de cet établissement dans le prélèvement et la fourniture de cette substance vitale pour les patients, notamment les malades cancéreux, les personnes subissant régulièrement des séances de dialyse, etc.

A signaler que le centre de transfusion sanguine de Chlef est dirigé par un personnel qualifié au nombre de 22 entre médecins, biologistes et agents.  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.