Pré emploi : Les titulaires de contrats PID et DAIS montent au créneau

29/06/2022 mis à jour: 19:54
1514

Les bénéficiaires des dispositifs d’insertion sociale des jeunes diplômés (PID) et de celui de l’Activité d’insertion sociale (DAIS) dont les contrats arrivent à expiration montent à nouveau au créneau.

Ils observeront, aujourd’hui, un rassemblement devant le siège du ministère du Travail, a annoncé le collectif des titulaires de contrats de pré emploi dans une missive adressée au ministre de tutelle.

A travers cette énième action de protestation, ils comptent alerter le gouvernement sur la précarité de leur situation professionnelle. Ils comptent réclamer principalement leur intégration dans des postes d’emplois permanents «en application du principe de justice sociale et d’égalité des chances», lit-on dans la lettre.

Lesdits dispositifs du filet social ont été mis en place par les Directions de l’action sociale et de la solidarité (DASS) et pourvoient des postes de travail à travers différentes institutions et administrations publiques.

Les travailleurs du pré emploi revendiquent le renouvellement de leurs contrats de travail PID et DAIS et leur pérennisation dans leurs postes de travail pour les contractuels remplissant les conditions nécessaires. Ils réclament aussi la suppression de la condition de l’âge, qui stipule que les postulants aux contrats de la DAS doivent avoir moins de 35 ans.

Enfin, ils exigent la prise en charge des années de travail dans le calcul de la retraite. Ils ont lancé un appel au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et au Premier ministre, Aimene Benabderrahmane, afin d’intervenir pour «trouver des solutions urgentes» et prendre en charge leurs doléances.

Lancée fin 2019, l’opération d’intégration des diplômés issus du pré emploi au sein des institutions publiques semble patiner en raison de certaines difficultés, dont l’absence de postes budgétaires.

Jusqu’à novembre 2021, seulement 95 000 bénéficiaires du DAIP et du PID au niveau des institutions et établissements publics ont été intégrés dans les différents secteurs d’activité, selon le directeur général de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM), Abdelkader Djaber. «Quelque 95 181 détenteurs de contrats de pré emploi ont été intégrés, sur un total de 346 000 détenteurs de contrats de pré emploi, soit 27,5%. Il reste encore à intégrer quelque 250 000 bénéficiaires de contrats de pré emploi», avait détaillé le premier responsable de l’Anem, invité de la chaîne privée Echorouk News.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.