Pénétrante autoroutière Djendjen-El Eulma : Enfin, la reprise des travaux

22/07/2023 mis à jour: 10:56
2625
Le taux des travaux a atteint 49% pour les ouvrages d’art - Photo : D. R.

Des instructions ont été données au groupement d’entreprises algéro-turco-italien, chargé de ce projet, de respecter le délai contractuel de 36 mois, tout en veillant au respect des normes techniques. 

Après avoir connu un énorme retard, en raison de plusieurs problèmes d’ordre technique, juridique et financier ainsi que des obstacles à plusieurs niveaux, le projet de la pénétrante autoroutière d’une longueur de 110 km entre le port de Djendjen dans la wilaya de Jijel, et la ville d’El Eulma, et traversant le territoire de la wilaya de Mila, sera enfin relancé.

La reprise des travaux a été annoncée officiellement par le secrétaire général du ministère des Travaux publics et des infrastructures de base, Ali Boulerbah, jeudi 20 juillet, lors de sa visite dans la wilaya de Jijel M. Derbal a indiqué dans une déclaration à la presse qu’il a été mandaté par le ministre du secteur pour annoncer cette reprise après la levée de tous les obstacles qui entravaient le rythme des travaux.

Au regard de l’importance économique et sociale de ce projet, l’Algérienne des autoroutes (ADA), maître d’ouvrage délégué, a été instruite d’exiger du groupement d’entreprises algéro-turco-italien, chargé de ce projet, de respecter le délai contractuel de 36 mois en recourant au système de travail en 3 x 8h, tout en veillant au respect des normes techniques et de qualité. Selon les explications fournies sur site, le tronçon du projet dans la wilaya de Jijel comprend 6 bretelles, 17 ouvrages d’art (entre ponts et tunnels) et 23 opérations liées à la libération du tracé.

Il a été précisé, à ce propos, que les expropriations pour utilité publique sont achevées à 100%, alors que 1870 personnes concernées par les indemnisations ont été enregistrées. Une enveloppe financière estimée à 815 millions de dinars a été dégagée pour le transfert des conduites de gaz, d’eau potable, d’assainissement, d’irrigation et de fibre optique. Pour rappel, les travaux de réalisation de cette pénétrante ont débuté en 2014 pour un délai de 36 mois.

Le taux d’avancement y est actuellement de 45% pour la libération et la préparation du couloir, de 42% pour les tunnels et de 49% pour les ouvrages d’art. Le projet, qui devait être réceptionné en 2017, a pataugé dans les retards pour des raisons financières pour voir ses délais prolongés à plusieurs reprises. Le dernier retard était lié à la signature de l’avenant n°11, réclamé par l’entreprise italienne Rizzani qui avait refusé de reprendre les travaux.

Lors de sa visite au projet au mois de décembre 2022, le ministre des Travaux publics, de l’Hydraulique et des Infrastructures de base, Lakhdar Rakhroukh, s’était engagé à livrer une tranche de 30 km du projet de la pénétrante autoroutière reliant le port Djendjen (Jijel)-El Eulma (Sétif), dont 17 kilomètres sur le territoire de Jijel et 13 km dans la wilaya de Sétif au cours de l’été 2023.

Le projet dans son intégralité porte sur une distance totale de 110 km, dont 45 km dans la wilaya de Jijel, 15 km dans la wilaya de Mila et 50 dans la wilaya de Sétif. Il s’agit d’un projet d’une grande importance économique permettant d’ouvrir un accès vers l’autoroute est-ouest à partir du port de Djendjen dans la wilaya de Jijel, ce qui permettra de donner une grande dynamique aux activités de cette structure.                     

Copyright 2024 . All Rights Reserved.