Pakistan

11/04/2023 mis à jour: 04:01
581

Au moins quatre personnes ont été tuées et 15 blessées hier dans un attentat à la bombe visant un véhicule de la police dans le sud-ouest du Pakistan, a-t-on appris auprès de la police locale.

L’explosion a eu lieu dans un marché très fréquenté de Quetta, la capitale de la province du Baloutchistan, où des groupes séparatistes locaux et des mouvements islamistes armés mènent régulièrement des attaques ciblant l’armée ou la police.

«Les investigations préliminaires suggèrent qu’une explosion a été causée par un engin explosif improvisé qui avait été placé sur une moto et a été détoné à distance», a déclaré à la presse un haut responsable de la police locale, Azfar Mehsar. Au moins quatre personnes, «deux policiers et deux civils», ont trouvé la mort dans l’explosion, a-t-il indiqué.

Wasim Baig, un porte-parole de l’hôpital Sandeman, le plus grand de Quetta, a confirmé le bilan, en précisant qu’une fillette de cinq ans figurait parmi les morts. L’attentat n’a pas été immédiatement revendiqué.

Le Baloutchistan, province la plus grande, la moins peuplée et la plus pauvre du Pakistan, qui borde l’Iran et l’Afghanistan, est secouée par intermittence depuis des décennies par une rébellion séparatiste.

Des groupes terroristes, comme le Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), les talibans pakistanais, y sévissent également. La province est riche en hydrocarbures et en minerais, mais sa population – environ 12 millions d’habitants – se plaint d’être marginalisée et spoliée de ses ressources naturelles. 


Copyright 2024 . All Rights Reserved.