Oxfam exhorte le FMI à "abandonner ses exigences d'austérité"

19/04/2022 mis à jour: 13:25
APS
1322

Oxfam a exhorté le Fond monétaire international (FMI) à "abandonner ses exigences d'austérité alors que la crise du coût de la vie fait augmenter la faim et la pauvreté dans le monde", selon un communiqué de l'ONG diffusé mardi 19 avril. 

"87 % des prêts Covid-19 du Fonds monétaire international (FMI) exigent des pays en développement - qui se sont vu refuser l'égalité d'accès aux vaccins et qui sont confrontés à certaines des pires crises humanitaires du monde - qu'ils adoptent de nouvelles mesures d'austérité sévères qui ne feront qu'exacerber la pauvreté et les inégalités", selon l'ONG. 

Une nouvelle analyse d'Oxfam révèle que "13 des 15 programmes de prêts du FMI négociés au cours de la deuxième année de la pandémie imposent de nouvelles mesures d'austérité telles que des taxes sur les denrées alimentaires et le carburant ou des réductions de dépenses qui pourraient mettre en péril des services publics essentiels", selon l'ONG. 

En 2020, "le FMI a déployé des milliards de prêts d'urgence pour aider les pays en développement à faire face au Covid-19, souvent avec peu ou pas de conditions", rappelle Oxfam. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.