Ouverture du capital des banques publiques : Le président Tebboune ordonne l’accélération du processus

04/04/2023 mis à jour: 05:43
976

Le président Abdelmadjid Tebboune a présidé, dimanche dernier, une réunion du Conseil des ministres lors de laquelle il a ordonné d’accélérer le processus d’ouverture du capital des banques publiques suivant une méthode scientifique et savamment étudiée, qui encourage le changement de l’ancien mode de gouvernance, reposant actuellement sur l’administration au lieu de l’efficience économique, a indiqué un communiqué du Conseil des ministres. 

Le président Tebboune a insisté sur le principe de transparence pour engager la réforme financière et s’adapter aux mutations internationales dans ce secteur, pilier de l’économie nationale. 
Par ailleurs et concernant un exposé sur la banque de l’habitat et l’ouverture de banques algériennes à l’étranger, le chef de l’Etat a insisté sur l’accélération de l’opération d’ouverture des banques algériennes à l’étranger, en veillant à parachever toutes les procédures selon une approche nouvelle et efficace, ajoute la même source. 

Le chef de l’Etat a également ordonné de «rattraper le retard» accusé dans le lancement de la banque de l’habitat par la réduction des délais arrêtés pour son entrée en service. M. Tebboune a donné, en outre, des instructions à l’effet de concrétiser le projet de numérisation des Domaines, des Impôts et des Douanes, dans un délai de six mois au maximum, et ce, à titre de première phase avant la numérisation globale. 
 

Il a également ordonné la mise en place, «dans l’immédiat et en urgence», d’une banque de données algérienne par le ministère des Finances, afin de faciliter aux différents services de l’Etat l’exercice de leurs fonctions et l’accomplissement de leurs devoirs envers leurs citoyens, «de la manière la plus efficace». 

A ce titre, il a instruit à l’effet de recourir, pour la réalisation de cet objectif «vital pour l’Etat», aux meilleurs experts, compétences nationales et bureaux d’études internationaux. 

Le président de la République a affirmé que «l’objectif de la numérisation n’est pas seulement de moderniser les transactions administratives, mais relève de la sécurité nationale et vise à servir le citoyen, notamment à travers la définition exacte des biens de l’Etat et des individus». 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.