Oran : 8 morts par asphyxie au gaz en 2023

27/12/2023 mis à jour: 10:41
1447
Les éléments de la Protection civile ont dû intervenir à 18 reprises en 2023 à cause de l’inhalation du monoxyde de carbone - Photo : D. R.

C’est justement pour lutter contre ce mal qui fait chaque années des ravages parmi la société que Sonlegaz, suite aux directives des autorités supérieures, s’est lancée, depuis le début du mois de décembre, dans une campagne d’installation gratuite des détecteurs de monoxyde de carbone à travers les chaumières.

La Protection civile vient d’établir son bilan annuel concernant la lutte contre les dégâts que cause l’inhalation du monoxyde de carbone.

A Oran, ce sont donc 8 personnes qui ont péri, tout au long de l’année 2023, de ce «tueur silencieux» émis par divers appareils de chauffage, parmi lesquelles on dénombre 5 femmes et 3 hommes âgés entre 20 et 63 ans.

En tout, c’est à 18 reprises que les éléments de la Protection civile ont dû être dépêchés pour secourir in extremis des personnes en proie à l’inhalation de ce gaz toxique, ce qui a permis le sauvetage de 44 personnes parmi lesquelles 17 femmes (âgées de 18 à 47 ans) et 17 hommes (âgés de 28 à 73 ans) ainsi que 10 enfants (de 7 à 15 ans).

En général, les personnes ayant inhalé le monoxyde de carbone ont connu, le plus souvent, des difficultés respiratoires ou ont même perdu connaissance avant que n’interviennent les secouristes de la Protection civile. Ils ont alors été transférés, explique le communiqué de la PC parvenu à notre rédaction, à travers les différents centres de santé et hôpitaux.

C’est justement afin de lutter au mieux contre ce mal qui fait chaque année des ravages dans la société que Sonlegaz, suite aux directives des autorités supérieures, s’est lancée, depuis le début du mois de décembre, dans une campagne d’installation gratuite des détecteurs de monoxyde de carbone à travers les chaumières.

C’est à l’Est, notamment à Bir El Djir et Haï Yasmine, que les premiers appareils ont été placés avant que l’opération ne se généralise à travers tous les domiciles de la wilaya.

Et pour faire justement d’une pierre deux coups, les agents de la SDO profiteront de leur passage dans les quartiers et différentes cités pour vérifier  si rien ne cloche au niveau du réseau de gaz et sensibiliser tout un chacun sur l’importance d’aérer de temps à autre son domicile.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.