Office nationale des œuvres universitaires : Priorités pour la numérisation des œuvres de transport, d’hébergement et de restauration

25/09/2023 mis à jour: 19:05
910

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et à l’occasion de l’année universitaire 2023-2024 compte poursuivre son projet de la réforme du secteur des œuvres universitaires en œuvrant à la généralisation de la numérisation des œuvres de transport, d’hébergement et de restauration au profit de près de 1 700 000 étudiants pour la nouvelle rentrée universitaire. 

Dans le cadre de la mise en œuvre des réformes visant à améliorer les œuvres universitaires, à l’occasion de la rentrée universitaire prévue hier samedi, de nouvelles mesures ont été prises afin d’améliorer la prise en charge des étudiants et faciliter les procédures d’inscription grâce à l’utilisation de la numérisation dans le transport, l’hébergement et la restauration. 

En matière de transport, dans le cadre des efforts de l’Office national des œuvres universitaires (ONOU) visant à améliorer les conditions de transport des étudiants, un accord a été conclu avec la société Setram pour bénéficier des services de tramway et de métro dans les sept wilayas disposant de ces deux moyens de transport. 

Il s’agit des wilayas d’Alger, d’Oran, de Constantine, de Sétif, de Ouargla, de Sidi Bel Abbès et de Mostaganem, ce qui permettra à tous les étudiants, lors de cette entrée universitaire, de bénéficier de ces services après le dépôt d’un dossier administratif électronique au niveau des Direction locales de l’ONOU, chargées de délivrer les cartes d’abonnement spéciales auprès de la société Setram. 

A cet égard, le chargé de communication numérique et d’information statistique au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdeldjebbar Daoudi, a expliqué dans une déclaration à l’APS que parallèlement à l’inclusion des services de transport de tramway et de métro pour le transport des étudiants universitaires, le nombre de bus sera réduit, ce qui contribuera à améliorer la qualité des transports, d’une part, et à réduire les embouteillages dont souffrent particulièrement les grandes villes, d’autre part. 

Dans le cadre de la démarche de la tutelle visant à réunir toutes les conditions d’hébergement et à régler le problème de surcharge au niveau des cités universitaires, il est prévu la réception de 21 500 lits répartis sur 9 wilayas, à savoir Tébessa (4 000 lits), Tiaret (3 000 lits), Tizi Ouzou (4 000 lits), Sétif (2 000 lits), Ouargla (1 500 lits), Guelma (3 000 lits), El Tarf (1000 lits), Aïn Defla (1000 lits) et Tipasa (1000 lits), la valeur globale du programme étant estimée à 25,75 milliards de dinars.Selon les statistiques fournies par l’application «Progress» consacrée aux inscriptions, 116 000 demandes d’hébergement ont été enregistrées.

Une carte d’étudiant intelligente unifiée sera adoptée, au titre de la nouvelle rentrée universitaire avec un numéro d’identification unifié autorisant, à l’étudiant, l’accès aux différentes structures universitaires. Un ticket électronique de reconnaissance facile ou d’identification biométrique sera également créé pour l’accès de l’étudiant aux restaurants.universitaires. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.