NTIC : Le projet de loi sur la numérisation sera prêt en 2024

09/11/2023 mis à jour: 07:13
485

La Haut-commissaire à la numérisation avec rang de ministre, Meriem Benmouloud, a affirmé, hier à Alger, que son instance s'attelait à l'élaboration du projet de loi sur la numérisation, soulignant que le texte sera prêt au courant du premier trimestre 2024.

 Présidant la cérémonie d'ouverture des ateliers nationaux sur l'élaboration de la stratégie nationale de la transition numérique qui se dérouleront sur trois jours (8, 9 et 14 novembre) au Centre international des Conférences (CIC), Mme Benmouloud a précisé que «la préparation du projet du texte a été entamée en juin dernier au niveau du ministère de la Numérisation et des Statistiques et a été poursuivie, à l'instar d'autres projets stratégiques, après la création du Haut commissariat à la numérisation (HCN) par le président de la République en tant qu'instance suprême chargée de l'encadrement, de l'organisation et du pilotage des projets stratégiques en matière de transition numérique». 

Le taux d'avancement du projet de loi se situe entre 40 et 50%, a fait savoir Mme Benmouloud, soulignant que son instance «a fixé un délai ne dépassant pas le premier trimestre de 2024 pour le parachever». 

Le projet de loi en cours de préparation est «l'un des piliers de la concrétisation de la transition numérique, étant le cadre organisationnel de la numérisation», relevant que les cadres juridiques relatifs à la numérisation sont 
«dispersés» en Algérie et seront, grâce à cette loi, «encadrés, à la faveur de la définition de tous les obstacles et l'intégration de tous les autres aspects ne disposant pas de couverture juridique». 

Dans son allocution d'ouverture de cette rencontre organisée sous le thème «Vers une approche participative pour une transition numérique efficace», Mme Benmouloud a affirmé que ces ateliers nationaux «s'inscrivent au centre des principales missions du Haut Commissariat à la numérisation, en vue d'élaborer une stratégie nationale sur la transition numérique à travers une approche participative et consultative et l'association de tous les acteurs pour asseoir les fondements de la transition numérique en Algérie».

 La tenue de ces ateliers «devra élargir le champ de concertation et échanger les expertises et les expériences avec l'ensemble des acteurs dans le domaine numérique», a-t-elle dit. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.