Neige, verglas, pluies à travers le pays : La vague de froid persiste

24/01/2023 mis à jour: 08:38
669

Des chutes de pluies, parfois sous forme d’averses orageuses et accompagnées de chutes de grêle, de neige et de vents forts, affectent le pays depuis bientôt une semaine. L’Algérie connaît donc une période glaciale suite à une baisse significative des températures après une phase sèche de plusieurs mois. Et il faut dire que la transition n’était pas très marquée.

Toutefois, Farid Rahal, maître de conférences à l’université des sciences et technologie d’Oran, explique que ce ne sont pas les températures actuelles qui sont anormales, mais plutôt la vague de chaleur de la fin du mois de décembre qui l’était. D’ailleurs, selon l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA), la température moyenne minimale du mois de janvier à Alger est de 5,9°C, alors que la maximale est de 16,5°C. La situation météorologique actuelle se poursuivra jusqu’à, au moins, la fin de la semaine en cours.

Mais qu’est-ce qui explique cette baisse des températures ? M. Rahal fait savoir que l’Europe est soumise à un froid marqué, et ce, depuis la mi-janvier. «Actuellement, les dépressions descendent à des latitudes plus au sud qu’à l’accoutumée», explique-t-il. Ces dépressions atmosphériques sont donc alimentées par l’air froid qui se trouve sur le continent européen, mais aussi par l’humidité qui est présente en Méditerranée. «La conjonction de ces phénomènes météorologiques a ainsi donné les intempéries que nous connaissons actuellement avec des pluies abondantes et de la neige», poursuit M. Rahal. Le spécialiste ajoute que de manière générale, la circulation cyclonique qui se développe autour de la dépression atmosphérique permet le transport de l’air chaud vers les pôles du globe et de l’air froid vers l’équateur. Alors que certaines baisses des températures sont dues à un tunnel d'air froid provenant des zones polaires, M. Rahal assure que pour celles-ci, il s’agit plutôt d’un large front qui englobe tout le Maghreb, mais aussi l’Italie et les Balkans. «Dans le secteur froid, les nuages se forment donc en donnant de larges zones de pluie ou de neige», ajoute-t-il.

Cette vague de froid va donc se poursuivre et, selon les prévisions, les températures resteront globalement dans le même ordre de grandeur.   

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer