Nadir Larbaoui a adressé samedi un message aux futurs cadres de l’Etat : «Ne vous isolez pas dans une tour d’ivoire !»

12/02/2024 mis à jour: 11:13
310
Le Premier ministre Nadir Larbaoui remettant des diplômes, samedi, aux étudiants de l’ENA - Photo : D. R.

Le Premier ministre, Nadir Larbaoui, a souligné l’importance d’une «communication continue avec les citoyens, la société civile et les institutions», précisant que «la vie quotidienne demeure le seul critère pour mesurer le changement, la performance et l’efficacité».

Le Premier ministre, Nadir Larbaoui, a mis en avant, samedi à Alger, la forte volonté qui anime le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour la concrétisation du projet ambitieux visant à opérer une réforme globale de tous les démembrements et institutions de l’Etat, en sus de la prise en charge optimale de la ressource humaine, particulièrement des jeunes.

Dans son allocution à l’occasion de la sortie de la 52e promotion de l’Ecole nationale d’administration (ENA), baptisée du nom du défunt moudjahid Colonel Youcef Khatib, dit Si Hassan, M. Larbaoui a rappelé «les décisions importantes prises par Monsieur le président de la République en vue d’améliorer les conditions socioprofessionnelles des fonctionnaires publics, à travers le renforcement de la justice fiscale, la revalorisation des salaires et la révision des statuts et des régimes indemnitaires de larges catégories de fonctionnaires publics».

M. Larbaoui a souligné en outre que la sortie de cette promotion «intervient au moment où notre pays, sous la conduite du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, concrétise son choix stratégique d’accélération de sa transformation socioéconomique» en misant sur «les talents de ses enfants et son capital humain».

S’adressant aux diplômés de la promotion sortante, le Premier ministre a affirmé, selon l’APS qui a rapporté l’information, qu’en vue de permettre à la ressource humaine d’accompagner cette dynamique de réforme, il est nécessaire de «s’adapter aux exigences du monde numérique, de faire preuve de créativité et d’esprit d’innovation, de rendre les administrations plus ouvertes et performantes, et d’améliorer la relation entre l’administration et le citoyen dans le cadre des efforts permanents pour être à son service et répondre à ses aspirations».

Il a également exhorté les diplômés à «ne pas s’isoler dans une tour d’ivoire dans les administrations centrales», et souligné l’importance d’une «communication continue avec les citoyens, la société civile et les institutions», précisant que «la vie quotidienne demeure le seul critère pour mesurer le changement, la performance et l’efficacité».

M. Larbaoui a appelé, par ailleurs, les élèves fraîchement diplômés de l’ENA à «continuer à faire preuve de persévérance et d’excellence dans le cadre de leur travail pour être des fonctionnaires modèles imprégnés des valeurs d’intégrité et de dévouement».

Dans la foulée, il a souligné l’impératif de «réaliser que le monde est désormais un village global, où les acteurs internationaux se livrent une compétition féroce pour les intérêts et l’influence».

«Il faut prendre conscience de l’évolution des métiers, dans leurs pratiques et leurs outils, du fait des exigences du numérique», a-t-il soutenu, appelant à «faire en sorte que les administrations soient plus ouvertes et plus efficaces» et à «améliorer la relation administration-citoyen dans le souci permanent de répondre à ses aspirations».
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.