M’sila : Ali Aoun appelle à lever les obstacles sur les projets d’investissement

14/05/2023 mis à jour: 05:30
1236
Le ministre de l’Industrie, Ali Aoun, en visite à M’sila - Photo : D. R.

Le ministère de l’Industrie et de la Production pharmaceutique œuvre avec les autres départements   concernés à aplanir les obstacles entravant les projets d’investissements.

Le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, a affirmé jeudi depuis M’sila, la nécessité de lever les obstacles sur les projets d’investissement et d’intensifier la présence des petites et moyennes entreprises (PME) dans la wilaya, indique un communiqué du ministère. Après avoir écouté un exposé sur la situation du secteur de l’industrie à M’sila dans le cadre de sa visite d’inspection dans la wilaya, M. Aoun a salué la cadence de levée des obstacles sur les projets en suspens, en attendant d’autres projets nécessitant l’intervention de la commission nationale installée à cet effet.

Il a préconisé l’intensification des efforts dans ce sens et le respect de toutes les procédures, notamment celles liées à l’investissement. Selon le bilan actualisé des projets d’investissement en suspens, notamment ceux finalisés ou non mis en service, ladite commission de wilaya a examiné 77 dossiers en suspens, dont 61 projets d’investissement pris en charge localement, contre 16 dossiers transférés à la commission nationale installée au niveau central pour examen.

Parmi les projets pris en charge localement, 23 projets finalisés et bénéficiant d’autorisations d’exploitation exceptionnelles susceptibles de générer plus de 2153 postes d’emploi, dont 22 projets réellement mis en service et un projet qui démarrera effectivement dans les prochains jours. Il s’agit aussi de 38 projets en cours de réalisation, à même de créer 2266 postes d’emploi. Les 16 projets soumis à la commission nationale devraient garantir 1453 postes d’emploi une fois concrétisés, note le document.

M. Aoun a assuré que son département ministériel œuvrait en coordination avec tous les ministères concernés par l’opération d’investissement à aplanir les obstacles entravant les projets d’investissements soulevés par les walis ainsi que les investisseurs, rappelant l’élaboration en cours d’un état actualisé des projets d’investissement entravés par des obstacles administratifs. Le ministre a évoqué la question d’intensification des petites et moyennes entreprises (PME) qui s’élèvent à 10 entreprises sur 1000 pour le taux moyen, relevant qu’elles «ne reflètent pas les capacités de la wilaya».

Et d’indiquer que «le développement de l’industrie repose principalement sur les PME», soulignant la nécessité d’augmenter le nombre de ces entreprises en coordination avec les universités, les centres de formation et les laboratoires universitaires. Au terme de la rencontre, le ministre a présidé la signature de deux accords-cadres entre la direction d’Industrie de la wilaya, l’université de M’sila et la direction de la formation et l’enseignement professionnels, visant à assurer des formations en métiers industriels en fonction des besoins du secteur de l’industrie.  


 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.