Mostaganem : Onze harraga et quatre passeurs arrêtés

28/03/2023 mis à jour: 00:21
7162
La lutte contre l’émigration clandestine s’intensifie - Photo : D. R.

Quinze personnes, dont trois jeunes filles, deux mineurs, et quatre passeurs ont été arrêtés à Mostaganem ces jours-ci. Les candidats à l’émigration clandestine s’apprêtaient à rejoindre illégalement les côtes ibériques.

Après une période d’accalmie, le phénomène de la «Harga» est de retour durant ce mois de Ramadhan, à Mostaganem. Les candidats à l’émigration clandestine tentent l’aventure vers l’eldorado espagnol au risque de leurs vies.

Agissant sur informations quant à la présence d’individus suspects sur une plage de de la ville de Mostaganem, les éléments de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Mostaganem ont arrêté 15 personnes, dont trois jeunes filles, deux mineurs, et quatre passeurs, issus de la wilaya de Mostaganem. Ils s’apprêtaient à émigrer illégalement vers les côtes ibériques.

L’opération de ratissage a permis de mettre la main sur une embarcation pneumatique dotée d’un moteur Yamaha d’une puissance de 30 CV, du matériel, 5 jerricans d’essence de 30 litres chacun en plus d’autres effets destinés à ce genre d’aventure et une voiture Clio campus, apprend-on de la cellule de de communication de la sûreté de wilaya.

Cette tentative a été mise en échec, en début de semaine, aux environs de trois heures du matin au niveau de la plage de Mostaganem.

Les candidats à l’immigration clandestine ont versé une somme de 350.000 dinars chacun, espérant atteindre l’eldorado espagnol. Après parachèvement des procédures légales en vigueur, les mis en cause seront déférés devant le parquet de Mostaganem.

La wilaya de Mostaganem est devenue depuis longtemps une plaque tournante de l’émigration clandestine de laquelle partent de nombreuses embarcations vers l’Espagne.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.