Mostaganem : La hausse des prix des fruits et légumes

22/03/2023 mis à jour: 21:29
2535
Photo : D. R.

La hausse des prix de nombreux produits interpelle à plus d’un titre. Les ménages modestes sont déprimés. Aucun produit n’échappe à l’inflation à la veille du mois de Ramadhan, au grand dam des consommateurs. «Tout est très cher.

On achète moins de légumes et de fruits qu’à l’habitude», déplore une mère de famille. Un sexagénaire affirme que les prix sont «exorbitants». Un marchand déclare de son côté que «les prix fluctuent beaucoup de jour en jour». «C’est une hausse vertigineuse», se plaint-il. Ainsi, le prix de la tomate oscille entre 160 et 190 DA le kg dans certaines localités.

Les prix de la salade battent tous les records. Ils varient entre 180 et 200 DA le kg. Les courgettes sont à 100 DA. L’oignon ne fait pas exception.

Son prix atteint le plafond en étant cédé à 200 DA le kg. Les prix de la pomme de terre sont revus à la hausse après une baisse temporaire. Elle est proposée entre 50 et 65 DA le kg.

Les petits pois sont proposés à 220 dinars. L’ail est à 35 dinars le kilo. Concernant les fruits, les prix continuent leur envol. Les bananes dépassent les 400 DA le kg. Les pommes sont proposées à partir de 350 DA.

Les oranges sont cédées à 350 DA. Les viandes blanches ne sont pas en reste. Elles atteignent le pic de 450 DA le kilo. Les viandes rouges à plus de 2200 DA le kilo.

«Est-ce que l’importation des viandes rouges cassera les prix pour les rendre accessibles à tous les consommateurs et enrayer la flambée des prix de ce produit ?» s’interroge-t-on. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.